RMC Sport

JO 2021: l'or pour Boucheron et Androdias, Humbert, le fiasco du foot... ce qu'il faut retenir de la 5e journée

La cinquième journée des Jeux olympiques 2021 a été marquée par la médaille d’or des rameurs Hugo Boucheron et Mathieu Androdias, la jolie qualification des tennismen et le naufrage des footballeurs.

LES MEDAILLES DU JOUR

Aviron : Hugo Boucheron et Mathieu Androdias, un couple en or

Ils se sont fait peur, ont même réalisé leur "plus mauvaise course de la semaine" au pire moment, en finale. Mais au bout des deux kilomètres du parcours, Hugo Boucheron et Mathieu Androdias ont récolté ce qu’ils étaient venus chercher à Tokyo : la médaille d’or du deux de couple, en aviron.

Favoris de l’épreuve, le duo a devancé d’un souffle la paire néerlandaise (Twellaar-Broenink) pour offrir à la France sa huitième médaille, la troisième en or. Au passage, les deux compères ont battu le record olympique de l’épreuve, en 6'0"53.

Tennis : Chardy et Humbert montent en quarts

Énorme performance d’Ugo Humbert, ce mercredi. Le Français s’est offert le scalp de Stefanos Tsitsipas, tête de série n°3 du tournoi (2-6, 7-6, 6-2), pour rallier les huitièmes de finale, où il retrouvera le Russe Karen Khachanov. De son côté, Jérémy Chardy l’a imité, en venant à bout du Britannique Liam Broady (7-6, 4-6, 6-1), pour s’offrir un quart contre le n°5 mondial, Alexander Zverev. Depuis plusieurs mois, le tennis français connaissait une période de vaches maigres inédite et inquiétante. Une médaille olympique pourrait-elle servir d’électrochoc ?

Basket : les Bleus ont confirmé

Après leur exploit contre les États-Unis (89-79), l’équipe de France de basket a confirmé sa bonne forme en venant facilement à bout de la République Tchèque (97-77). Avec ce succès, les Bleus se sont assurés la première place de leur groupe et un tirage avantageux pour les quarts de finale, mardi.

Handball : les Français toujours invaincus

On change de balle, mais le bilan reste le même. Comme leurs homologues du basket, les handballeurs français sont toujours invaincus dans le tournoi olympique. Dans un match plus ardu que les précédents, contre l’Allemagne, les Bleus ont longtemps dominé avant de connaitre un gros trou d’air. Ils se sont tout de même imposés d’un petit but (30-29), s’assurant une qualification pour les quarts de finale.

Voile : Goyard en forme

En RS : X, tout va bien pour Thomas Goyard. Le véliplanchiste français s’est replacé à la troisième position du classement général, à une journée de la fin des qualifications.

Chez les femmes, Charline Picon, leader avant la journée de repos, a reculé et est désormais troisième, malgré une régularité impressionnante. Elle reste dans la course à la victoire.

Pour Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, qui entamaient leurs Jeux ce mercredi en 470, les débuts sont excellents : après deux manches, elles occupent la deuxième place du général.

Kayak : Neveu s’est fait peur

Entrant en lice en qualification du K1, Boris Neveu s’est fait très peur sur la première manche, en manquant une porte. Il a toutefois fait le nécessaire dans la deuxième, avec un très bon temps, pour décrocher son ticket pour la demi-finale.

Basket 3x3 : la désillusion pour les Bleues

Il leur suffisait d’une victoire pour la médaille. Malheureusement, les Françaises du basket 3x3 ont perdu leurs deux rencontres de la journée, pour échouer au pied du podium. En demi-finale, elles ont échoué d’un cheveu contre les Américaines (16-18), pas aidées par un arbitrage litigieux. La défaite pas tout à fait digérée, elles sont ensuite passées à côté de leur petite finale contre la Chine (14-16).

Cyclisme : Cavagna loin du compte

Il n’y aura pas de médaille pour le cyclisme sur route tricolore. Dernière chance des Bleus, Rémi Cavagna a terminé à une décevante 17e place, à 3’34’’ du vainqueur, Primoz Roglic. Le Clermontois avait pourtant pris un bon départ, mais s‘est ensuite complètement écroulé.

Volley : nouvel échec pour les Français

L’équipe de France de volley a sérieusement compromis ses chances de qualification pour les quarts de finale, en perdant contre un adversaire direct, l’Argentine. Dans un match très accroché, les hommes de Laurent Tillie ont craqué dans le money time (23-25, 25-17, 25-20, 15-25, 15-13). Leur salut passera par des bons résultats contre la Russie (vendredi) et le Brésil (dimanche).

Foot : naufrage total pour la bande à Gignac

L’équipe de France de foot devait s’imposer par deux buts d’écart, au minimum, contre le Japon pour se qualifier pour les quarts. Elle a été loin du compte, avec une nouvelle performance calamiteuse. Incapables du moindre sursaut d’orgueil, dominés dans tous les secteurs, les joueurs de Sylvain Ripoll ont été balayés par le pays hôte (4-0), terminant même le match à 10. Ils quittent le tournoi la tête basse.

Judo : première journée blanche

Jusqu’ici, les judokas avaient apporté une médaille au contingent français tous les jours. Mais ils sont rentrés bredouille mercredi. Chez les -90kg, Axel Clerget a été battu en huitièmes de finale par le Néerlandais Noël van T End. En -70 kg, Margaux Pinot est tombée dès son premier combat de la journée, contre la Grecque Elisavet Teltsidou.

Natation : pagaille en séries

Plusieurs nageurs français n’ont pas passé le cap des séries, ce mercredi. Léon Marchand n'a réalisé que le dix-huitième temps des qualifications du 200 m 4 nages. Yohann Ndoye-Brouard et Mewen Tomac n’ont eux pas passé le cap sur 200 m dos. Antoine Viquerat a lui échoué en demi-finales du 200 m brasse. Satisfaction en revanche pour le relais du 4x200m, qualifié pour la finale, tout comme Clément Grousset sur 100m.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport