RMC Sport

XV de France: les tendances de la liste des 42 pour la tournée

La liste des 42 joueurs convoqués pour la tournée de novembre du XV de France sera connue ce lundi. Le sélectionneur Fabien Galthié et son staff pourraient bien faire appel à plusieurs nouveaux pour les matchs contre l'Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande.

Fabien Galthié et le staff du XV de France annonceront ce lundi, à 17h, un groupe de 42 joueurs pour la tournée de novembre contre l’Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande. Voici les tendances.

Les cadres seront de retour, même si certains éléments importants doivent renoncer sur blessure. Parmi les potentiels nouveaux, les noms des Toulousains Matthis Lebel et Thibaud Flament ainsi que du Montpelliérain Florian Verhaeghe circulent.

Des absents et blessés de marque

Plusieurs cadres habituels ne seront pas de cette tournée automnale. C’est le cas évidemment du capitaine Charles Ollivon, blessé à un genou depuis le mois de juin, qui est toujours indisponible. Autre taulier des Bleus, Arthur Vincent, lui non plus ne sera pas là. Le centre de Montpellier, également touché à un genou, sera absent au moins durant les six prochains mois. Le demi de mêlée du RCT Baptiste Serin, écarté des terrains en raison d’une blessure à une épaule, ne fera son retour sur les terrains que dans les semaines à venir. Quant au deuxième ligne du Racing Baptiste Pesenti, on ne le reverra pas avant plusieurs mois.

L’ailier du Racing 92, Teddy Thomas n’a pas encore joué cette saison. Il pourrait revenir à l’entrainement du Racing dans les jours à venir avant une première sortie dans une quinzaine de jours. Quant au Lyonnais, Pierre-Louis Barassi, à son avantage cet été, il n’a plus été aligné depuis mi-septembre en raison d’une entorse de la cheville droite avec rupture ligamentaire. Pour les deux, ce sera trop juste contre l’Argentine le 6 novembre.

Au rayon des mauvaises nouvelles, comme annoncé samedi par RMC Sport, le pilier du MHR Mohamed Haouas, victime d’un pépin musculaire, ratera au moins le début de la tournée. Au mieux, il pourrait intégrer le groupe France pour viser une place contre la Nouvelle-Zélande. Wilfrid Hounkpatin, une seule sélection cet été mais très bon depuis le début de saison, et Demba Bamba devraient en profiter, sans oublier Uini Atonio. En première ligne, le talonneur francilien Camille Chat a lui raté les deux derniers matchs de son équipe mais devrait bientôt reprendre en club, la semaine prochaine ou la suivante. De son côté, Teddy Baubigny s’est donné une entorse de la cheville à Toulon. Mauvaka, Bourgarit, voire Barlot lutteront pour jouer derrière Julien Marchand.

Le retour des tauliers et le maintien de quelques Australiens

Ménagés ou occupés par les phases finales du Top 14 en fin de saison dernière, de nombreux titulaires habituels n’avaient pas effectué le voyage et la quatorzaine en Australie cet été. Cette fois, ils seront bien de retour, à moins de nouveaux pépins en marge de Lyon-Toulouse ce dimanche soir…

Antoine Dupont, Romain Ntamack, Cyril Baille, Julien Marchand, François Cros, Grégory Alldritt, Matthieu Jalibert, Damian Penaud, Gabin Villière, Brice Dulin et les autres vont logiquement réintégrer le groupe du XV de France. Tout comme les deux joueurs du Racing 92 Gaël Fickou et Bernard Le Roux (mais ils ont été touchés contre le RCT samedi). L’autre Francilien Virimi Vakatwa, lui, n’avait pas effectué le déplacement à Mayol, mais il s’agissait d’une précaution de la part de l’encadrement du club. Au centre, le jeune Bordelais Yoram Moefana (deux sélections) est également annoncé.

Gaël Fickou
Gaël Fickou © @AFP

Par ailleurs, des éléments qui ont brillé contre les Wallabies devraient quant à eux poursuivre l’aventure, à l’image du néo-Rochelais Jonathan Danty au centre. C’est également le cas du demi de mêlée du LOU Baptiste Couilloud, promis à un rôle de doublure de Dupont, avec le Bordelais Maxime Lucu comme numéro trois. Ce dernier aurait déjà dû s'envoler pour l'Australie avant un forfait de dernière minute. Quant au Palois et futur Rochelais Antoine Hastoy, bon lors du dernier test en Australie, il serait bel et bien passé devant le Toulonnais Louis Carbonel.

En troisième ligne, Ibrahim Diallo, touché mais sans gravité à Toulon, est également fortement pressenti. Et comment ne pas mentionner le troisième ligne toulousain Anthony Jelonch? Capitaine à trois reprises contre les Wallabies, il fait bien sûr figure de partant certain. Cameron Woki, très bon cet été, est attendu, plus que Sekou Macalou, pourtant très en vue ce week-end avec le Stade Français. Idem pour l’arrière de Perpignan Melvyn Jaminet, révélation estivale, en concurrence avec Dulin et Thomas Ramos à l’arrière.

Avec des nouveaux?

A priori, peu de grandes surprises sont à attendre dans ce groupe de 42 joueurs. Mais Fabien Galthié et son staff pourraient malgré tout lancer de nouveaux joueurs. Outre Maxime Lucu à la mêlée, l’ailier toulousain Matthis Lebel, et ce n’est pas une surprise, devrait avoir sa chance après avoir fait son retour ce dimanche face au LOU, et peut-être aussi Donovan Taofifenua.

Devant, le deuxième ligne toulousain au parcours atypique, Thibaud Flament, est aussi pressenti dans cette liste. Ses bonnes performances et son profil plaident en sa faveur. Le nom du Montpelliérain Florian Verhaeghe, six fois titulaire lors des sept premières journées, circule également. Au poste de pilier gauche, qui derrière Cyril Baille et Jean-Baptiste Gros? Il faudra choisir parmi le Rochelais Reda Wardi, le Racingman Hassane Kolingar et le Bordelais Thierry Paiva pour la troisième place.

Enfin, reste le cas de Nolann Le Garrec. Le jeune demi de mêlée du Racing (19 ans) est promis à un très grand avenir. Certains l’imaginent même être sélectionné pour la Coupe du monde 2023.

Peut-il être lancé dès cet automne? Il pourrait peut-être avoir sa chance en cas de forfait d’un des trois premiers choix à ce poste. Le Breton aura en tout cas l’occasion de passer un palier supplémentaire sous le maillot des Barbarians contre les Tonga, comme doublure de Morgan Parra, le 13 novembre à Lyon.

Jean-François Paturaud