RMC Sport

JO2018: le "costume-gate", la blessure d'Ophélie David... ce qu'il s'est passé ce lundi

Pas de nouvelle breloque pour le clan français ce lundi. Avec ce bilan, la France stagne à la 7e place du tableau des médailles, ex aequo avec l'Autriche.

Le moment fort

Il fallait se coucher très tard pour pouvoir suivre le moment fort de cette journée. Favoris des épreuves en couple de patinage artistique, Gabrielle Papadakis et Guillaume Cizeron ont terminé à la deuxième place du programme court, derrière leurs principaux concurrents, les Canadiens Moir et Virtue.

Mais ce n'est pas cette deuxième place qui a retenu toute l'attention et provoqué les larmes de la patineuse de 22 ans. Pendant la prestation, le costume de Gabriella Papadakis s'est déchiré, laissant apercevoir l'un de ses seins. Une circonstance qui a profondément gêné l'Auvergnate, qui estime que son "pire cauchemar est arrivé aux JO".

Malgré cette mésaventure, les Français ne comptent que 1,74 point de retard sur les Canadiens et conservent donc toutes leurs chances de titre olympique ce mardi avec le programme libre (2h heure française).

Les performances des Bleus

La seconde belle performance du clan français est signée Marie Martinod. La skieuse acrobatique s'est qualifiée pour la finale du ski half-pipe en réalisant le deuxième meilleur score (92 points) des qualifications. La Française Anais Caradeux, qui a terminé 12e avec un score de 72,80, se qualifie également pour la finale, qui se déroulera mardi à partir de 2h30.

Du coté du bobsleigh à deux, pas d'exploit pour Dorian Hauterville et Romain Heinrich. 17es après les deux premières descentes de dimanche, les deux Français ont réussi à se hisser à la 13e place du classement final après les deux dernières manches de ce lundi.

La journée de lundi a aussi été marquée par un gros coup dur pour le ski français. Ophélie David, la doyenne de l'équipe de France, a dû déclarer forfait pour l'épreuve de skicross programmée vendredi après avoir chuté à l'entraînement. A 41 ans, la Français devait vivre ses derniers Jeux olympiques à Pyeongchang.

De son côté, le skieur alpin Mathieu Faivre n'a pas été retenu pour le Team Event de samedi et a été prié de quitter la Corée du Sud. Cette sanction a été prononcée à la suite de ses propos jugés trop individualistes dimanche, après sa 7e place au géant.

Revivre la journée de lundi avec le live commenté.

La déclaration

Après l'incident survenu lors de la prestation de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron en programme court, la styliste des Français, qui a mis une trentaine d'heures à confectionner le costume de la patineuse, a fait part de son incompréhension et de ses émotions au micro de RMC.

"C’est vraiment un gros mystère, pour que des pressions, des crochets et une couture lâchent, tout en même temps...", s'est-elle étonnée. "On a fait environ 34-35 costumes pour Gabriella et Guillaume. Il a fallu attendre le 35e costume porté lors des JO pour avoir un souci, donc c’est frustrant, c’est triste."
"Quand j’ai vu la réaction sur leur visage, ça m’a tellement mise mal, ça m’a fait tellement culpabiliser que je leur ai envoyé un message directement. J’ai également envoyé un message au coach pour présenter mes excuses. Même s’il n’y a pas de fautif et qu’ils le savent, je tenais quand même à m’excuser et à leur montrer mon soutien", a-t-elle précisé.

Le tableau des médailles

Pas de changement au sommet du classement des médailles. Pour la deuxième fois d'affilée, c'est la Norvège qui clôture la journée à la première place (11 or, 9 argent, 8 bronze), talonnée par l'Allemagne (10 or, 6 argent, 4 bronze). Le Canada pour sa part déloge les Pays-Bas et grimpe à son tour sur le podium (6 or, 5 argent, 6 bronze).

La France, qui n'enregistre aucune nouvelle médaille ce lundi, stagne à la septième place. Avec 4 breloques en or, 2 en argent et 4 en bronze, les tricolores sont toujours ex-aequo avec les Autrichiens, qui comptabilisent exactement les même médailles.

C. P.