RMC Sport

Open d’Australie: Nadal tient le choc face à Norrie

Rafael Nadal s'est qualifié pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie aux dépens du Britannique Cameron Norrie. Son prochain adversaire: l'Italien Fabio Fognini.

Rafael Nadal a été contesté mais il a dominé le Britannique Cameron Norrie (69e) 7-5, 6-2, 7-5, ce samedi au 3e tour de l'Open d'Australie où il n'a toujours pas perdu le moindre set. L'Espagnol affrontera pour une place en quarts de finale l'Italien Fabio Fognini (17e) qui a éliminé l'Australien Alex de Minaur (23e) 6-4, 6-3, 6-4.

"Tout le match a été difficile, a souligné l'Espagnol. J'ai eu des opportunités (de faire le break) au début de chacun des sets, mais je n'ai pas su toutes les saisir. Du coup, la situation s'est compliquée". Malgré des douleurs au dos, Nadal avait avalé ses adversaires aux deux premiers tours en moins de deux heures. Contre Norrie, il a bataillé 2h14, sans faire état de douleurs.

Contrairement à Matteo Berrettini (10e mondial). L'Italien, malgré une douleur abdominale, s'est qualifié ce samedi en éliminant le Russe Karen Khachanov (20e) 7-6 (7/1), 7-6 (7/5), 7-6 (7/5). La douleur est apparue dans le troisième set. Il s'est fait masser à 4-5 et a su atteindre le jeu décisif en profitant d'un grand nombre de fautes directes de Khachanov, comme inhibé par l'état physique de son adversaire.

Rublev a écarté le vétéran Féliciano Lopez

Pour son premier 8e de finale à Melbourne, Berrettini, qui n'avait jamais dépassé le 2e tour en trois participations jusque-là, affrontera Stefanos Tsitsipas (6e). Le Grec a rallié en trombe les huitièmes de finale aux dépens du Suédois Mikael Ymer (95e), battu 6-4, 6-1, 6-1 en à peine plus de 1h30. Au tour précédent, il avait dû batailler pendant plus de quatre heures et demie pour venir à bout de l'Australien Thanasi Kokkinakis.

Andrey Rublev (8e), tombeur de Feliciano Lopez (65e) 7-5, 6-2, 6-3, n'a pas traîné non plus et affrontera le Norvégien Casper Ruud (28e), nouveau venu à ce stade de la compétition en Grand Chelem. Quant à Daniil Medvedev (4e), ce dernier a dompté l’épreuve des cinq sets. Ses six premières tentatives s'étaient soldées par autant de défaites. Cette fois, contre Filip Krajinovic (33e), le Russe a terminé en vainqueur un match en cinq manches (6-3, 6-3, 4-6, 3-6, 6-0) après un peu plus de trois heures de jeu.

Tout n’a pas été de tout repos pour Medvedev qui, après un départ fantastique (6-3, 6-3), s’est subitement crispé, pour connaître un passage très douloureux, aussi bien dans son corps que dans sa tête. Ses invectives répétées à l'égard de son entraîneur français Gilles Cervara ont poussé ce dernier à quitter les tribunes. Puis, à 5-2, il s'est fait masser l'arrière de la cuisse gauche. Prochain adversaire : l'inattendu Américain Mackenzie McDonald (192e).

avec AFP