RMC Sport

Equipe de France: Deschamps éteint la polémique avec le PSG sur la blessure de Mbappé

Didier Deschamps a expliqué ce lundi n'avoir aucun problème avec le PSG. Le sélectionneur tricolore défend les intérêt de son équipe en sélectionnant Kylian Mbappé pour les prochains matchs des Bleus.

La présence Kylian Mbappé à Clairefontaine ce lundi pourrait bien faire grincer quelques dents du côté du staff du PSG. Forfait lors de la défaite à Leipzig (2-1) et à nouveau absent de la victoire contre Rennes (3-0) en raison d'une gêne musculaire, l'attaquant de 21 ans figure pourtant dans la liste de Didier Deschamps.

Le sélectionneur des Bleus a expliqué son choix ce lundi et a affirmé n'avoir aucun problème avec Thomas Tuchel ou le club francilien. Kylian Mbappé pourrait donc fouler la pelouse lors des prochaines rencontres de l'équipe de France, peut-être pas contre la Finlande, mais face au Portugal et à la Suède.

Deschamps confirme "des échanges" avec le PSG

A deux jours du match amical contre la Finlande et cinq d'un périlleux déplacement au Portugal en Ligue des Nations, Didier Deschamps a joué la carte de l'apaisement après le début de polémique relayée par les médias.

"J'ai de bonnes relations avec le PSG. Et quand on dit "relation", cela veut dire qu'il y a des échanges, a indiqué le patron des Bleus en conférence de presse. Entre personnes respectueuses, nous faisons bien les choses. Comme il y a des échanges entre les staffs médicaux."

Deschamps: "Je n’ai pas de souci"

Dans la tête du sélectionneur, il n'y a aucune raison de déclencher la moindre polémique. Si Kylian Mbappé figure parmi les joueurs appelés, c'est qu'il le juge apte à jouer. L'entraîneur des Bleus reconnait à demi-mots ne pas avoir l'intention de lui faire prendre des risques inutiles. 

"Je comprends que les intérêts du club soient que le joueur puisse récupérer. Mais en ce qui me concerne j’ai de bonnes relations, les choses sont très claires, a encore précisé le technicien de 52 ans. Je n’ai pas de souci et je ne pense pas qu’il y en ait de leur côté non plus. Même si vous (les journalistes, ndlr) faîtes référence au cas de Kylian Mbappé, dans l’urgence on aurait pu faire les choses différemment mais ce n’est pas parce que c’est le PSG ou un autre club. On est suffisamment responsables à notre niveau, le président de la FFF et moi, pour faire les choses le plus correctement possible et dans l’intérêt de tous."

JGL