RMC Sport
en direct

Équipe de France en direct: Tuchel donne des nouvelles de Kanté après sa sortie

N'Golo Kanté

N'Golo Kanté - Icon Sport

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, a annoncé sa liste des 26 joueurs convoqués pour l'Euro. Avec Karim Benzema, Jules Koundé et Marcus Thuram.

Chelsea: Tuchel plutôt rassurant sur Kanté

Sorti sur blessure musculaire ce mardi soir lors de Chelsea-Leicester, dès la demi-heure de jeu, N'Golo Kanté suscite une certaine inquiétude dans les rangs des Blues à 11 jours de la finale de la Ligue des champions face à Manchester City, mais aussi pour l'équipe de France, à moins d'un mois de l'ouverture de l'Euro. Mais Thomas Tuchel s'est montré plutôt rassurant après la victoire de Chelsea (2-1).

"J’espère qu’il pourra jouer dimanche (à Aston Villa, ndlr). Il m'a dit que ce n'était pas trop grave. J’ai confiance en lui", a confié l'entraîneur allemand avec un petit sourire au micro de RMC Sport.

Maracineanu "très heureuse" du retour de Benzema

Sur Twitter, la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu se félicite du retour de Karim Benzema chez les Bleus. "Très heureuse de revoir Karim Benzema en équipe de France, écrit-elle. Il sera, j'en suis certaine, un atout supplémentaire pour que la France brille à l'Euro. Tous mes vœux de succès aux Bleus de Didier Deschamps."

Coman: "Benzema sera vraiment un plus pour l'équipe"

Sur BFMTV, Kingsley Coman se réjouit du retour de Karim Benzema en équipe de France. "C'est un très grand joueur avec une carrière extraordinaire. Tout amateur de football est content de le voir dans le groupe. Ce sera vraiment un plus pour l'équipe."

La première réaction de Benzema: "Tellement fier"

"Tellement fier de ce retour en équipe de France et de la confiance que l’on m’accorde. Merci à ma famille, mes amis, mon club, à vous... et à tous ceux qui m’ont toujours soutenu", a écrit Karim Benzema, dans un message publié sur son compte Instagram.

Deschamps: "À partir du moment où le besoin était réciproque..."

Pour conclure la conférence de presse, il a été demandé à Didier Deschamps si un élément particulier l'avait poussé à rencontrer Karim Benzema. "À partir du moment où le besoin était réciproque, pour lui, pour moi, ça s'est fait. Ça aurait pu se faire avant, mais on ne peut rien y changer", a-t-il répondu.

Deschamps: "Je sais que je peux compter sur Marcus (Thuram)"

"L'évolution, c'est dans ma tête, à travers des discussions, des échanges, mon propre ressenti, ça prend du temps. J'aime bien prendre le temps. Je ne vais pas quantifier le temps, ça a été progressif. Par rapport à Marcus (Thuram), de par ce qu'il a fait avec nous lorsqu'il est venu. Lui aussi a eu un moment désagréable. Il a le droit à l'erreur, lui aussi. Je sais que je peux compter sur lui, sur ses qualité footballistiques. Il a des statistiques qui sont très intéressantes, c'est quelqu'un qui est impliqué, a un très bon état d'esprit à l'entraînement. C'est pour ça que j'ai choisi Marcus."

Deschamps n'a pas consulté les joueurs

"Je n'ai jamais impliqué les joueurs dans la sélection ou la non-sélection d'un joueur, ce n'est pas leur rôle. (...) C'est moi qui prends la décision, pour leur intérêt bien évidemment. Je n'ai pas d'inquiétude. Karim n'est pas stupide, et il est même intelligent. Il vient dans un groupe avec un vécu et des repères. Ils ne sont pas tous amis, mais forcément l'ambiance est bonne".

Pour Deschamps, Benzema a "changé certaines choses"

"Une carrière d'un joueur pro, ça ne dure pas vingt ans. Qu'il ait gagné en maturité, en sérénité, qu'il ait changé certaines choses... sans doute. À travers son club, sa vie. Ce qu'on fait à 20 ans, on ne le fait pas à 25. Ce qu'on fait à 25, on ne le fait pas à 30. C'est de l'expérience, avec de bonnes et moins bonnes choses. La maturité ne vient pas en claquant des doigts".

Deschamps loue le talent et la polyvalence de Koundé

"Je lui ai dit (Sylvain Ripoll, sélectionneur des Espoirs) que les A devenaient prioritaires par rapport à l'Euro. On le suit depuis un bon moment, il fait une très belle saison avec Séville. Au-delà de sa qualité, même s'il n'a pas de sélection, le fait d'avoir cette polyvalence est intéressante aussi. Avec mon staff, on fait en sorte d'aller jusqu'aux plans D et E, mais on a certainement une vision qui n'est pas celle de chacun d'entre vous. Les cases sont remplies avec les possibilités, les polyvalences. C'est beaucoup de réflexions."

Deschamps: "Ça n'a jamais été un sujet tabou"

Le sélectionneur explique pourquoi il évitait bien souvent de répondre aux questions des médias sur Karim Benzema, durant les cinq années qui se sont écoulées: "Ça n'a pas été tabou. Mais à un moment, vous me posiez toujours la même question... J'ai dit les choses, à un moment, le pourquoi du comment. Ce n'est peut-être pas une réponse qui vous plait, mais j'ai expliqué. Si c'est pour me répéter sans arrêt... Au bout d'un moment, ça ne sert plus à rien. Si c'est pour me parler des joueurs qui ne sont pas là... Pendant ce temps, l'équipe de France avait des matchs. Ça n'a jamais été un sujet tabou".

Deschamps évoque le cas Tolisso

"J'ai fait en sorte, avec mon staff technique d'avoir toute les infos nécessaires. Il est guéri, n'a pas été blessé pendant six mois non plus. Je sais les semaines qui ont précédé pour faire cette demi-heure, il a encore un match le week-end prochain. Si j'ai pris cette décision, c'est que je suis convaincu qu'il n'y a pas de souci. Après, il y a des impondérables. Anthony Martial était censé être dans le groupe ce soir, mais il a été freiné."

Deschamps assure que Benzema aurait été dans une liste de 23

Didier Deschamps l'assure: Karim Benzema aurait été présent sans les trois joueurs supplémentaires accordés par l'UEFA pour faire face à la crise sanitaire. "C'est l'offenser de penser qu'il ne pouvait pas être dans les 23. C'est Karim Benzema! Sans vouloir faire de hiérarchie, là je ne vous cache pas qu'il aurait été dans les 23", a souri le sélectionneur.

Avant cela, Didier Deschamps a loué la "maturité" et les "statistiques" du buteur du Real Madrid. Tout en faisant une mise au point sur les cinq années passées: "Je n'ai jamais dit que je ne reconnaissais pas la qualité et le niveau de Karim. Ce qui ne nous a pas empêchés d'avoir de très bons résultats. On a été finalistes de l'Euro et champions du monde. C'était sans lui, ni d'autres joueurs non plus".

Deschamps: "Personne ne pourra me faire perdre ma sérénité"

"Tout le monde a le droit à l'erreur je vais répéter ce que je vous ai déjà dit. Il est vrai que j'ai eu des situations compliquées, difficiles avec certains joueurs que j'ai fait en sorte de mettre mon cas personnel de côté. Vous savez ce que je pense de ce maillot. Pour moi, il est audessus de tout. Quand je fais des choix, c'est de ma responsabilité, mais ces choix là sont toujours ce que je pense être le bien de l'équipe de France. J'ai toujours été animé par ce état d'eprit là. Je suis un être normal avec des responsabilités, j'ai mes qualités, mes défauts mes sensibilités, mais quand vous êtes au poste qui est le mien, c'est la France, représenter la France, je suis de passage, même si le passage est plutôt long et agréable. Qu'il puisse se poursuivre le plus longtemps possible, ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas de moments déasgréable mais personne ne pourra me faire perdre ma sérénité."

Deschamps a "tenu au courant" le président Le Graët pour Benzema

"Évidemment, de par la relation de confiance que j'ai avec mon président, je tiens à le remercier parce que depuis le premier jour ça a toujours été un soutien précieux pour moi. Je l'ai tenu au courant de l'évolution de ma réflexion. Mon président est très content ce soir".

Deschamps: "Une décision prise il y a un petit moment"

"Quand ai-je pris ma décision? Ma décision a été prise aujourd'hui, mais elle a évidemment été prise dans ma tête il y a un petit moment. Avec mon staff, il y a beaucoup de discussions. À partir du moment où je prends une décision, ils le savent. On pèse toujours le pour et le contre. Il y a eu des étapes. Plusieurs. Je n'ai pas cherché à cacher quoi que ce soit. J'ai des pré-listes à faire, et il y avait les noms dans la pré-liste. Que ça se soit fait en toute discrétion, oui".

Deschamps: "Je ne vais pas me plaindre d'avoir l'embarras du choix"

"Comme je l'ai dit ça aurait pu arriver avant, ça arrive maintenant. Timing, pas timing, la liste que je vous transmets aujourd'hui, si je vous l'avais donné il y a un an, ça n'aurait sans doute pas été la même, mais pas forcément par rapport à Karim. Mes choix sont toujours guidés par une seule idée, le bien de l'équipe de France. La concurrence existe, elle a toujours existé. L'un n'empêchait pas l'autre, ils sont tous les deux des attaquants axiaux. Dire que Giroud se trouve dans une situation difficile avec son club depuis le mois de février, c'est la réalité. Même s'il était avac nous au dernier stage, un joueur en difficulté, j'en ai eu d'autres, ils sont impactés, par l'apsect moral, athlétique, les repères, ça ne se fait pas en un claquement de doigts. Je ne vais pas me plaindre d'avoir l'embarras du choix, un potentiel offensif aussi important. Il y a beaucoup de joueurs offensifs parce que je les aime bien et que c'est là qu'on pourra faire la différence. Le gros travail d'analyse que j'ai pu effectuer avec mon staff, c'est aussi sur les équilibres."

Le tweet de Mbappé sur Benzema

Kylian Mbappé fête sur Twitter le retour de Karim Benzema avec un montage photo des deux joueurs sous le maillot de l'équipe de France. C'était de la fiction jusqu'à présent, cela va devenir la réalité dans les prochaines semaines.

Deschamps n'a pas d'inquiétudes pour l'équilibre du groupe

Il a été demandé à Didier Deschamps s'il avait des garanties sur l'équilibre du groupe par rapport au retour de Benzema. Réponse laconique: "Vous avez la réponse par rapport au choix que je fais. Sinon, j'aurais fait un autre choix".

Didier Deschamps: "J'ai pris le temps d'analyser ce qu'on s'est dit"

"Par rapport à Karim, il y a eu une étape importante, c'est le fait qu'on puisse se voir et discuter ensemble. C'est la première étape. J'ai pris le temps de réfléchir, d'analyser ce qu'on s'est dit. Je ne parlerai pas du contenu de notre discussion qui a eu lieu il y a un petit moment quand même, pour en arriver aujourd'hui à la décision de le sélectionner Je n'ai jamais dit à aucun moment que Karim Benzema n'était pas sélectionnable."

La conférence de presse de Deschamps à suivre en direct

Didier Deschamps est au siège de la Fédération française de football pour répondre aux questions des journalistes.

La réaction de Tolisso sur RMC

"Je suis très heureux de pouvoir jouer avec Benzema et je pense que ce sera un énorme plus pour l'équipe de France", a notamment déclaré Corentin Tolisso, invité de Top of the Foot sur RMC.

Le Graët: "Ce retour me réjouit"

"Si le retour dans le groupe de Karim Benzema a pu surprendre certains, il me réjouit", déclare Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football. "J’estime que c’est une excellente décision, compte tenu de son talent et de ses performances remarquables tous ces derniers mois. Je suis certain qu’il sera heureux de retrouver ses partenaires et aura à cœur d’aider l’Équipe de France à atteindre ses objectifs, comme il l’a toujours fait lorsqu’il a été appelé", ajoute le dirigeant, dans des propos relayés sur le site de la FFF.

Stéphane Guy compte sur Benzema pour "tirer les autres vers le haut"

Stéphane Guy, nouveau membre de la Dream Team RMC Sport, s'est exprimé sur le plateau de BFMTV: "Je ne pense pas qu'on ait le meilleur Benzema d'un point de vue footballistique. Il a été à des niveaux encore plus élevés. En revanche, c'est sans doute le moment de sa carrière où on le sent le plus épanoui, le plus sûr de son sujet, et le plus à même de tirer les autres vers le haut. C'est ce qu'on attend de lui".

L'ex-agent de Benzema: "Merci à ceux qui l'ont toujours soutenu"

Karim Djaziri, conseiller et ancien agent de Karim Benzema, a exprimé sa joie sur Twitter: "Merci à toi frère de n’avoir jamais rien lâché. Merci à tous ceux qui l’ont toujours soutenu. Pour tous, continuons comme nous l’avons toujours fait de faire confiance à DD. Et pour les autres, laissez le foot tranquille".

Aulas est "fier" de Benzema

Dans un tweet, Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais salue le retour de son ancien buteur Karim Benzema. "Nous sommes tous fiers de toi. Tu es un enfant de l'OL, de Lyon. Tu n'as jamais abandonné pour devenir l'un des meilleurs joueurs du monde. À tes côtés, nous décrocherons l'Europe", a écrit le dirigeant.

Petit sur BFMTV: "Benzema, le meilleur attaquant à l'heure actuelle"

Sur le plateau de BFMTV, l'ancien milieu de terrain Emmanuel Petit s'est dit heureux du retour de Karim Benzema: "C'est un immense attaquant, probablement le meilleur à l'heure actuelle sur la planète football. Après cinq années de purgatoire, il a purgé sa peine et je trouve légitime qu'il soit appelé en équipe de France".

Mandanda sur RMC: "Je suis vraiment très content du retour de Benzema"

Ce sera la sixième grande compétition en équipe de France de Steve Mandanda, qui s'est exprimé dans Top of the Foot sur RMC: "C'est toujours le même plaisir et la même fierté de pouvoir représenter l'équipe de France et de participer à ces grandes compétitions".

À propos du retour de Karim Benzema, le gardien de l'OM a déclaré: "Je suis vraiment très content de ce retour. C'est un joueur extraordinaire, avant tout. C'est quelqu'un que j'apprécie énormément. Je suis vraiment content qu'il retrouve l'équipe de France. Vu le niveau qu'il a depuis pas mal d'années, ce sera forcément un plus. Bien sûr qu'on va énormément attendre de lui, mais on aura besoin de tout le monde. Si l'équipe de France brille, tout le monde est heureux et tout le monde est content".

Mbappé et Ben Yedder se réjouissent sur Twitter

"Pari réussi", a écrit Wissam Ben Yedder, qui doit disputer mercredi la finale de la Coupe de France avec l'AS Monaco contre le Paris Saint-Germain. Kylian Mbappé a également réagi à sa convocation.

Lucas Hernandez sur RMC: "On était tous impatients"

"On est toujours un peu nerveux [avant la liste]. On est confinés avec le Bayern Munich, avec Corentin Tolisso, Benjamin Pavard et Kingsley Coman. Dernièrement, on n'a pas eu de contact avec Didier Deschamps. On était tous impatients de voir cette liste. On est tous contents et fiers de pouvoir représenter la France. (...) Après le championnat, on aura deux ou trois jours de coupure, avant de se mettre vraiment dedans".

Martial absent à cause de sa blessure

Didier Deschamps explique avoir dû se passer d'Anthony Martial à cause de sa blessure: "Un joueur était censé pouvoir être là, c'est Martial. Mais il n'est pas disponible. Il a des soucis physiques, comme d'autres joueurs ont pu en avoir ou en ont".

Deschamps s'explique sur les surprises Koundé et Thuram

"Ce n'est pas ma fonction de faire des surprises. Thuram est déjà venu avec nous. Koundé aurait pu être avec nous au mois de mars, mais j'ai laissé l'option prioritaire aux Espoirs. Il fait une très belle saison avec le Séville FC. Il a cette capacité d'avoir une polyvalence, c'est-à-dire qu'il peut jouer dans la position axiale et aussi arrière droit".

Deschamps sur la concurrence Benzema-Giroud

"Il y a toujours de la concurrence. Vous citez Giroud et Benzema, mais pendant plus de trois ans ils étaient ensemble. En faisant ce choix, c'est pour le bien de l'équipe de France, comme le fais à chaque fois. L'équipe de France est censée être meilleure avec Karim Benzema, mais pas du tout en éliminant Olivier Giroud. N'oubliez pas malgré tout que pendant des années l'équipe de France a obtenu de très bons résultats: vice-championne d'Europe, championne du monde".

Deschamps confirme avoir "discuté" avec Benzema

"Pourquoi maintenant? Je n'ai pas la capacité, personne ne l'a, de revenir en arrière et de changer quoi que ce soit. Le plus important, c'est aujourd'hui et demain. Il y a eu des étapes importantes. Une très importante. On s'est vus. On a discuté longuement. Après cela, j'ai eu une longue réflexion, pour en arriver à prendre cette décision là aujourd'hui. Je ne vais pas dévoiler un mot de la discussion, ça nous regarde que tous les deux. J'en avais besoin, il en avait besoin".

"J'ai déjà été confronté à des situations difficiles, j'ai toujours passé outre mon cas personnel. L'équipe de France ne m'appartient pas, même si j'ai bien conscience que la responsabilité que j'ai est importante, de par les choix que j'ai à faire".

Découvrez la liste des 26 Bleus pour l'Euro, avec Benzema et Koundé

La liste des 26 joueurs retenus pour l'Euro est tombée. Karim Benzema a bien été rappelé par Didier Deschamps, comme annoncé tout au long de la journée. L'effectif compte deux autres surprises: Jules Koundé, qui n'a jamais été retenu avec les Bleus, et Marcus Thuram. Le fils de Lilian Thuram compte trois sélections depuis l'an dernier. Les absents notables sont Ferland Mendy, Tanguy Ndombele et Anthony Martial.

La liste des Bleus:

Gardiens: Lloris, Mandanda, Maignan.

Défenseurs: Pavard, Dubois, Zouma, Varane, Kimpembe, Lenglet, L. Hernandez, Digne, Koundé.

Milieux: Kanté, Pogba, Rabiot, Tolisso, Sissoko, Lemar.

Attaquants: Coman, Benzema, Mbappé, Dembélé, Griezmann, Giroud, Ben Yedder, Thuram.

Deschamps: "Il y a un an, la liste n'aurait pas été la même"

"En toute sincérité, la liste d'il y a un an n'aurait pas été la même. Il y a toujours des impondérables. C'est la liste du moment. D'habitude c'est 23. Vu la situation sanitaire, ils seront 26".

L'annonce est imminente

Didier Deschamps, en direct sur TF1 et M6 pour cette annonce, s'apprête à révéler la liste des 26 noms.

Suivez l'annonce en direct

L'annonce de la liste est prévue à 20h20. Ce sera à suivre en direct dans ce live RMC Sport, où vous retrouverez aussi toutes les réactions.

Marcus Thuram dans la liste des Bleus

C'est une autre petite surprise dans la liste des Bleus pour l'Euro. Marcus Thuram (23 ans) va faire partie de la sélection de Didier Deschamps. L'attaquant du Borussia Mönchengladbach, fils du champion du monde et d'Europe Lilian Thuram, compte 3 sélections. Absent lors du dernier rassemblement, il a marqué 10 buts cette saison avec son club (toutes compétitions confondues).

(avec LT)

Benzema avec le numéro 19?

Si Didier Deschamps confirme ce soir le retour de Karim Benzema, ce dernier ne devrait pas évoluer avec le numéro 9 de Giroud, ni le 10 de Mbappé. A priori, le 19 devrait lui revenir.

Dugarry "ravi" pour Benzema

Invité de Top of the Foot, sur RMC, Christophe Dugarry se félicite du retour fort probable de Karim Benzema chez les Bleus: "Je suis content pour les fans de foot, pour les supporters, pour l'équipe de France, pour les joueurs qui seront ravis de pouvoir jouer avec un quadruple vainqueur de la Ligue des champions. C'est un bonheur pour tout le monde. Je suis ravi de voir qu'on n'a pas affaire à deux imbéciles. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Les choses ont changé, ils ont su se parler. (...) Depuis le début, c'est un problème d'ego et de personnes".

"On rêve tous de voir Mbappé et Griezmann jouer avec Benzema, souligne Christophe Dugarry. C'est vrai que l'équipe de France commençait à s'essouffler, ça fait longtemps qu'elle m'ennuie. Avec l'arrivée de Benzema, je vais à nouveau regarder ces matchs avec beaucoup d'espoir. J'aime bien quand les meilleurs sont sélectionnés et qu'ils ont la chance de jouer. Je suis bien évidemment ravi".

"Deschamps a certainement des défauts comme tout le monde, mais il voit que cette équipe s'essouffle, qu'il y a beaucoup de joueurs en méforme ou blessés, estime-t-il par ailleurs. Cette équipe de France surprend de moins en moins ses adversaires. Elle n'a pas progressé depuis le titre de champion du monde, alors que certains adversaires oui. Benzema va apporter quelque chose de nouveau. Il a renouvelé le Real Madrid, malgré le départ de Cristiano Ronaldo".

Larqué satisfait pour "l'intérêt supérieur du football français"

Au tour de Jean-Michel Larqué de réagir à l'éventuel retour de Karim Benzema, dans Top of the Foot: "L'oubli fait son chemin, le pardon aussi. Je considère aujourd'hui que ce sont de grands garçons qui ont mûri, qui ont fait leur pénitence. Que ce soit du côté de Didier Deschamps, en se passant de façon très objective du meilleur attaquant qu'il ait pu sélectionner. Il y a eu la pétinence du côté de Benzema... Ça y est, c'est bon. J'espère qu'on a de grands garçons responsables, et je n'en doute pas une seule seconde. Pour l'intérêt supérieur du football français et de l'équipe de France, Karim Benzema revient. Il était temps, on n'y croyait plus, mais tant mieux. C'est une bonne surprise".

Pour Rothen, cela confirme que Deschamps "n'est pas rancunier"

Dans Top of the Foot sur RMC, notre consultant Jérôme Rothen a analysé cette possible main tendue de Didier Deschamps pour Karim Benzema: "C'est un cas vraiment à part. Ça fait tellement débat depuis cinq ans. Je ne peux pas imaginer qu'il n'y ait pas eu de discussion entre eux. Mais pourquoi avoir perdu autant de temps, si c'est pour nous dire que l'équipe de France, championne du monde, a toujours besoin de Karim Benzema. J'ai toujours dit que Didier Deschamps n'était pas rancunier. Il l'a montré à diverses reprises. Le problème avec Karim, c'était humain. Il fallait une explication".

"Deschamps s'en fout de l'image, il veut juste gagner l'Euro", explique Di Meco sur le retour de Benzema

Consultant pour RMC Sport, Eric Di Meco revient sur le possible retour de Karim Benzema en équipe de France: "Je suis persuadé qu'au début, Didier Deschamps, avec une partie du vestiaire, n'avait pas envie de revoir Benzema. C'est de la géopolitique de vestiaire, c'est un peu compliqué. Il y avait donc cette question de l'équilibre du vestiaire en jeu avec la présence de Benzema. Au vu de sa saison et de son rapport avec certains joueurs, comme il est ami avec Griezmann notamment, Didier Deschamps n'est pas fou. Il veut gagner l'Euro. Si ça s'est aplani avec lui, et en discutant avec ses cadres, ils sont contents de l'accueillir, lui s'en fout de l'image. Il veut juste gagner l'Euro."

Pourquoi Deschamps va rappeler Benzema

Mis à l'écart de l'équipe de France pour des raisons extra-sportives, Karim Benzema pourrait faire son retour en bleu ce mercredi soir. Car des raisons sportives guident le pragmatique Deschamps. Les explications à lire ici.

Comment les Bleus pourraient jouer avec Benzema

Karim Benzema pourrait être rappelé en équipe de France par Didier Deschamps afin de disputer l’Euro. Cinq ans et demi après sa dernière apparition. Et le retour de l’attaquant du Real Madrid modifierait forcément la ligne offensive des Bleus.

La presse espagnole jubile

La tendance d’un retour de Karim Benzema en équipe de France est accueillie avec excitation par la presse madrilène qui s’étonne depuis longtemps de l’absence de l’attaquant du Real Madrid en sélection.

Benzema avec Mbappé, une première à venir

Si Didier Dechamps rappelle Karim Benzema en équipe de France pour disputer l’Euro, l’attaquant du Real Madrid évoluera pour la première fois avec Kylian Mbappé. De onze ans son cadet. Leur association sera l’une des grandes attractions des prochains matchs des Bleus.

Ces Bleus qui ont déjà joué avec Benzema

Depuis la dernière apparition de Karim Benzema fin 2015, l’équipe de France a beaucoup changé. Plusieurs tauliers sont partis, d’autres sont arrivés. Mais certains Bleus connaissent tout de même l’attaquant du Real Madrid, à l’image de Raphaël Varane, Hugo Lloris ou Antoine Griezmann.

Matuidi, la possibilité d'un retour

Blaise Matuidi n’a plus été appelé en équipe de France depuis octobre 2019. Un an et demi plus tard, le milieu de terrain va-t-il faire son retour en sélection ? La liste des joueurs retenus par Didier Deschamps pour disputer l’Euro (11 juin-11 juillet) doit être dévoilée mardi soir. Si le retour de Karim Benzema est annoncé, un autre revenant pourrait être appelé, Blaise Matuidi. Son cas a été discuté jusqu'à ce mardi matin et apparaît comme une solution intéressante pour Didier Deschamps, à la recherche de joueurs expérimentés mais qui ne rechignerait pas à faire partie des trois joueurs laissés en tribune à chaque match. 

L’ancien Parisien de 34 ans a pris des distances avec les Bleus, notamment depuis son départ aux Etats-Unis pour rejoindre l’Inter Miami. "J’ai échangé (avec Didier Deschamps). C’est un choix qui a été mûrement réfléchi. […] Je suis conscient que ça se complique mais j’ai pour habitude de faire le maximum quoiqu’il arrive. Je ne vais pas là-bas en touriste. […] Si l’équipe de France a besoin de moi, je répondrai présent comme je l’ai toujours fait", expliquait-il en août dernier à RMC, au moment de son départ outre-Atlantique

Riolo sur le cas Benzema

"Il n'a jamais été réellement méchant. Il n'a pas été écarté pour un mauvais comportement, mais pour un conflit personnel avec Didier Deschamps. Sa déclaration a enregistré beaucoup de torts quand il avait dit que Deschamps avait 'cédé à une partie raciste'. Sa maison avait été taguée, il en avait voulu personnellement à Benzema. C'est un coup de théâtre assez inattendu, mais il est prêt et il va revenir. Deschamps est quelqu'un de rancunier, on peut le comprendre qu'il ait été touché par les propos de Benzema. Il aurait suffi d'une phrase pour que tout s'arrange. Mais l'orgueil mal-placé l'a empêché pendant des années. Noël Le Graët porte aussi une grosse part de responsabilités, à jouer un double-jeu. J'ai envie de penser que la solution était très facile à trouver et que ce soir, Deschamps va annoncer son retour. Il n'y a rien qui devrait empêcher Benzema de revenir à partir du moment où il a fait un premier pas vers Deschamps. Ils avaient une très bonne relation avant. Si le différend est aplani, pourquoi ne devrait-il pas revenir? Giroud est en grande perte de vitesse aujourd'hui. Envisager une attaque avec Mbappé et Griezmann, ça a quand même beaucoup d'allure. C'est de l'opportunisme et ce n'est pas un gros mot. Benzema n'a jamais été une forte tête, contrairement à la légende entretenue dans la population. Beaucoup de gens pensent qu'il était à Knysna en 2010 mais il ne l'était pas. Il n'a pas ce caractère là. Ces années au Real Madrid ont plutôt montré que c'était un mec dans l'ombre, qui petit à petit est devenu un leader."

Les raisons sportives d'un possible retour

Mis à l'écart de l'équipe de France pour des raisons extra-sportives, Karim Benzema pourrait faire son retour en bleu ce mercredi soir. Car des raisons sportives guident le pragmatique Deschamps. Entre des titulaires beaucoup moins en jambe et des résultats poussifs, Deschamps peut moins se passer de Benzema qu'avant. Explications par ici.

La dernière de Benzema en bleu, ça avait donné quoi?

C'était en octobre 2015, un match amical à Nice face à l'Arménie... On vous raconte la suite par ici.

Benzema devrait être dans la liste, selon Le Parisien

Selon les informations du Parisien, Karim Benzema (33 ans) devrait bien être présent dans la liste de 26 joueurs retenus par Didier Deschamps pour disputer l'Euro. Un retour en sélection de l'attaquant du Real Madrid après cinq ans et demi se dessine de plus en plus.

Faites votre liste des 26

C'est la dernière chance pour se prendre pour Didier Deschamps et faire sa liste des 26. Comparez ensuite la votre avec celles de la Dream Team et des animateurs de RMC.

Liste des 26 pour l'Euro 2020
Liste des 26 pour l'Euro 2020 © RMC SPORT

6 ans après, l'hypothèse Benzema...

Chantage à la sextape, "partie raciste de la France", maison de Deschamps tagguée... l'histoire autour de la non sélection de Benzema en bleu est complexe et largement connue, néanmoins, l'hypothèse d'un retour prend du corps, même si la dernière réunion a lieu ce mardi matin, comme RMC Sport vous l'expliquait hier. Rien n'est encore acté pour celui qui a inscrit 29 buts en 45 matchsz et porté le Real tout au long de la saison. Après la demi-finale aller de Ligue des champions, la presse espagnole avait exhorté Deschamps a arrêté "le crime" avec Benzema.

Benzema, une hypothèse envisageable?

Selon L'Equipe, la présence de Karim Benzema dans la liste des 26 joueurs de l'équipe de France est une hypothèse envisageable. Auteur d'une très grosse saison, l'attaquant du Real Madrid est absent de l'équipe de France depuis 2015 et son implication présumée dans l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena dont le procès aura lieu du 20 au 22 octobre.

La liste doit rester secrète pendant deux heures

TF1 et M6, diffuseurs de la liste des joueurs de l’équipe de France retenus pour disputer l’Euro, auront connaissance des choix de Didier Deschamps deux heures avant l’annonce, mais seront tenus de garder le secret.

Mbappé va s'exprimer dans le JT de TF1

Après l'annonce de Didier Deschamps, Kylian Mbappé va s'inviter dans le JT de TF1. La chaine a en effet annoncé une interview de la star du PSG et de l'équipe de France, sans préciser la teneur des échanges. Il évoquera certainement ses ambitions trois ans après avoir participé à décrocher la Coupe du monde. Il sera peut-être aussi interrogé sur son avenir alors que son contrat jusqu'en 2022 avec Paris et qu'il n'a toujours pas annoncé sa décision.

Bonjour à tous, c'est le jour-J pour la liste!

Bonjour à tous et bienvenue dans notre live consacré aux listes des joueurs retenus pour l'Euro. Celle de l'équipe de France sera dévoilée ce mardi soir par Didier Deschamps, vers 20h20, dans une interview commune sur M6 et TF1, dirigée par les journalistes Marie Portolano et Nathalie Iannetta. Le sélectionneur expliquera ensuite ses choix en conférence de presse.

RMC Sport