RMC Sport

PSG: "Aucun compromis", relation avec Campos, effectif réduit... ce qu'il faut retenir de la présentation de Galtier

La signature de Christophe Galtier au PSG a été officialisée ce mardi lors d'une conférence de presse. À cette occasion, le nouveau coach parisien a détaillé les contours de son projet de jeu et ses ambitions avec le club de la capitale.

Attendue depuis plusieurs jours, la présentation officielle de Christophe Galtier en tant que nouvel entraîneur du PSG a eu lieu ce mardi au Parc des Princes. Devant les nombreux médias présents pour l'occasion, l'ancien entraîneur de Saint-Etienne, Lille et Nice a confié toute son émotion de pouvoir signer chez les champions de France.

"On dit 'ici c'est Paris'. Cela suscite des attentes de la part des spécialistes et des supporters. Il va falloir travailler dans le bon sens pour rendre les gens heureux. Je mesure ma responsabilité pour faire une grande saison, je m'y suis préparé. Si j'ai accepté ce poste, c'est que j'en suis capable", a-t-il expliqué avant d'entrer dans le détail de ses ambitions avec le club de la capitale.

"Un projet commun, sans aucun compromis"

Durant toute la conférence de presse, il n'a cessé de rappeler ce message fort : "Le collectif avant tout, pas de compromis". En effet Christophe Galtier a profité de l'occasion devant la presse pour enfiler la tunique de celui qui ne laissera rien passer. "Je vais échanger avec l'ensemble des joueurs. La gestion d'un groupe, avec un tel effectif, c'est un privilège. Il faut partager avec eux mais aussi imposer ce que doit être la force du groupe. On doit avoir un projet commun, sans aucun compromis. A partir du moment où un joueur n'est pas dans le projet, il sera mis à l'écart."

L'homme de 55 ans a rappelé l'avertissement quelques minutes plus tard: "L'exigence, le travail, le respect et l'équipe avant toute chose. Comme dans tous les groupes il y aura quelques manquements, cela va arriver. Aucun joueur ne sera au-dessus de l'équipe. Mon objectif est que cette somme de talents devienne une grande équipe avec une grande force. Je suis convaincu qu'ensemble on peut faire la plus grande saison possible. Si des joueurs sortent de ce cadre, ils seront écartés."

Vers une défense à trois

Adepte du schéma tactique en 4-4-2, Galtier a donné quelques pistes sur la future organisation du PSG. Et celle-ci devrait bien passer par une défense à trois. "On parle beaucoup d'une défense à trois. J'ai la chance d'avoir des joueurs incroyables sur les côtés mais il faut aussi des joueurs au coeur du jeu. Mais il y a une orientation vers une défense à trois, oui."

Outre l'aspect tactique, le nouvel entraîneur parisien a également évoqué les ingrédients nécessaires: "Je veux voir de l'intensité, du rythme, des récupérations de balles rapides. Je n'ai pas encore rencontré les joueurs mais j'ai discuté avec les dirigeants de ce que je voulais faire. Je vais devoir mettre les joueurs dans les meilleures conditions (...) Je vais avoir à ma disposition des joueurs de très haut niveau. On aura très souvent la possession de balle, face à des blocs bas. Il faudra garder un équilibre, ça ne ressemblera pas à mes expériences précédentes car il n'y a pas les mêmes joueurs."

Une relation fusionnelle avec Luis Campos

Le nouveau directeur sportif du PSG, Luis Campos, a grandement contribué à la signature de Christophe Galtier. Les deux hommes se connaissent très bien et s'apprécient, avec en toile de fond le titre de champion de France glané par le LOSC ensemble en 2021.

Interrogé sur leur relation par les journalistes ce mardi, le coach n'a pas démenti leur amitié et en a dit un peu plus sur ses missions, notamment le recrutement. "On est en relation permanente avec Luis Campos. Il sait ce que j'attends de mon équipe. Est-ce que Luis fait le recrutement ? Oui. Mais depuis trois ans, on a fait des mercatos ensemble mais aucun joueur ne vient sans mon accord, c'est très clair (...) Dans la gestion du quotidien, je veux voir la vie du groupe, l'investissement des joueurs. Avant mon intervention, il y a une discussion avec Luis. Jamais je ne prends une décision sans le consulter."

La fin de la rotation chez les gardiens de but

Questionné sur ses prochains gardiens de but, notamment Gianluigi Donnarrumma et Keylor Navas, Christophe Galtier a expliqué ne pas avoir encore discuté avec eux mais vouloir le faire "rapidement". En toile de fond, la question de savoir lequel des deux sera titulaire.

Et le coach parisien de se montrer clair quant à sa position: "Je fonctionne toujours avec un numéro un et un numéro deux. C'est plus simple pour moi comme pour eux de savoir leur position au sein de l'effectif." La rotation plus ou moins floue entre les deux portiers devrait donc prendre fin.

"L'effectif doit être réduit"

S'il a vanté les qualités de Neymar, Mbappé ou encore Lionel Messi, le Marseillais Galtier a également affirmé vouloir travailler avec des joueurs qui "se sentent heureux, sur comme en dehors du terrain". Et selon lui, ces conditions ne sont possibles que si l'effectif du PSG est considérablement réduit.

"Je suis un entraîneur qui aime voir ses joueurs travailler. Et il n'y a pas de performance si mes joueurs ne sont pas heureux, à la fois dans le vestiaire et sur le terrain. Pour qu'ils soient heureux, je pense que l'effectif doit être réduit. On ne peut pas avoir trop de joueurs qui ne jouent pas, car ils sont malheureux. On doit trouver la bonne taille de l'effectif."

Un message fort envoyé dès sa prise de fonction, donc. Un signe de plus, surtout, que Paris va bien connaître un remodelage en profondeur d'ici la fin du mercato. Et la liste des joueurs potentiellement sur le départ est longue - et peut-être pas exhaustive: Mauro Icardi, Julian Draxler, Layvin Kurzawa, Colin Dagba, Abdou Diallo, Rafinha, Ander Herrera, Pablo Sarabia, Arnaud Kalimuendo...

CP