RMC Sport

Barça-PSG: "Lâche Messi, voleur", Al-Khelaïfi insulté à son arrivée à Barcelone

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, a été accueilli par des insultes ce lundi, à son arrivée à Barcelone, qui accueillera le club de la capitale ce mardi (21h, en direct sur RMC Sport), en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

En Catalogne, il est imprudent de toucher à l’idole Messi. Nasser Al-Khelaïfi l’a une nouvelle fois appris à ses dépens lors de son arrivée à l’hôtel du PSG avec l’ensemble de la délégation parisienne ce lundi, à la veille du huitième de finale aller de la Ligue des champions qui doit opposer le Paris Saint-Germain et le Barça ce mercredi, à 21h (en direct sur RMC Sport 1). Le président du PSG a été copieusement insulté par une poignée de supporters catalans qui l’attendaient au tournant. "Lâche Messi, voleur", "Donne-moi un million d’euros", "Fils de p***", les a-t-on entendu éructer sur des images diffusées par la télévision espagnole.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez de la Ligue des champions

Le PSG courtise Messi, le Barça y voit une déstabilisation

La rivalité entre les deux clubs ne s’est pas jouée que sur le terrain sportif ces dernières années. Depuis l’arrivée de QSI à la tête du club de la capitale, le marché des transferts a parfois eu tendance à crisper les deux clubs. Le Barça a courtisé en son temps Marco Verratti et Marquinhos, et le géant catalan n’a jamais vraiment digéré que Paris Saint-Germain lui chipe Neymar en 2017. La cicatrice de ce que le Barça a vécu comme une trahison ne s’est jamais refermée. Pire, la plaie s’est rouverte depuis que le PSG, à travers les déclarations de Leonardo, son directeur sportif, et de ses joueurs, s’est publiquement positionné comme un candidat pour accueillir Lionel Messi cet été.

C’est l’un des feuilletons qui pourrait agiter les prochains mois, alors que l’Argentin sera en fin de contrat en juin prochain. En attendant de connaître l’issue de ce dossier, les prises de parole du PSG ont servi à faire monter la sauce en vue de cette double confrontation en C1, le Barça y voyant une manoeuvre de déstabilisation pas très sportive en prévision de ce match qui s’annonce d’ores et déjà très chaud entre les deux équipes, sur le terrain comme en coulisses.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport