RMC Sport

Manchester City-PSG: Foden, la saison de la révélation pour le protégé de Guardiola

Phil Foden est présenté depuis des années comme la pépite de Manchester City. Enfant du club et même de la ville mancunienne, l’Anglais semble répondre à 20 ans aux attentes placées en lui par Pep Guardiola et le peuple citizen.

On s’attendait à voir Sergio Agüero ou encore Raheem Sterling sur le terrain lors de la demi-finale aller de Ligue des champions face au PSG mais Pep Guardiola leur a préféré Phil Foden.

Assez peu en vue lors de la victoire des Citizens au Parc des Princes (1-2), l’ailier anglais, âgé de 20 ans, pourrait jouer un rôle déterminant ce mardi lors du match retour à l’Etihad Stadium (à 21h sur RMC Sport 1) et provoquer une vague de bonheur chez les fans de l’équipe anglaise.

>> Manchester City-PSG, les infos avant la demi-finale retour

Le gamin de Stockport, pur produit de City

Né à Stockport dans la banlieue sud de Manchester, Phil Foden représente l’avenir du football anglais. Vu comme LA pépite des Three Lions, son potentiel a éclaboussé les catégories de jeunes tout au long de sa formation à Manchester City.

A l’heure où les propriétaires émiratis recrutent des stars à grand coup de millions, l’Anglais fait office de symbole et incarne à la perfection la réussite du centre de formation des Skyblues.

Lancé en amical par le Catalan lors de l’International Champions Cup à l’été 2017, l’ailier avait brillé et avait presque aussitôt reçu les félicitations de Pep Guardiola.

"Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu quelque chose de semblable, s’enthousiasmait alors le manager de Manchester City. Sa prestation était d’un autre niveau. […] Je n’ai pas de mots… J’aimerais avoir les bons mots pour décrire ce que j’ai vu. Vous êtes les petits chanceux qui ont vu le premier match à Manchester City de ce gamin."

Champion du monde U17 et meilleur joueur de la compétition en 2017 avec l’Angleterre, Phil Foden a suscité un énorme engouement avant même ses débuts en équipe première sous les ordres de Pep Guardiola. Si les jeunes londoniens pouvaient s’identifier à Harry Kane, les enfants de Manchester ont eu Phil Foden.

Le joyau couvé par Guardiola

Rapidement comparé à Lionel Messi ou Andrés Iniesta, de par sa faculté à faire des différences en un-contre-un et grâce à sa superbe vision du jeu, Phil Foden va pourtant mettre plus de temps à éclore que ses illustres prédécesseurs du Barça. Et pour cause, Pep Guardiola n’a pas voulu le cramer. Après l’avoir intégré au groupe professionnel dès le début de la saison 2017-2018, l’entraîneur a mis plusieurs mois avant de lancer en Premier League.

"Il n’a que 17 ans mais il fait partie de l’équipe. A chaque match, il est dans le vestiaire avec les gars, se justifiait même le technicien face à la presse en octobre 2017. C’est le meilleur moyen d’apprendre, auprès de joueurs expérimentés qui ont joué à haut niveau."

Pep Guardiola et Phil Foden en novembre 2018
Pep Guardiola et Phil Foden en novembre 2018 © Icon Sport

L’entraîneur de Manchester n’hésitera ensuite pas à lui donner du temps de jeu en Ligue des champions. Dès la phase de poule lors de matchs comptant pour du beurre après la qualification rapide des Citizens. Puis lors du huitième de finale retour contre Bâle en mars 2018. Alors âgé de 17 ans et 283 jours, Phil Foden était alors devenu le plus jeune Anglais à disputer une rencontre de phases finales en C1. Il aura fallu attendre cette saison et le précoce Jude Bellingham pour battre ce record lors de la double confrontation entre Séville et Dortmund.

Souvent utilisé dans l’axe à ses débuts, Phil Foden ne va immédiatement réussir à y faire son trou. Lors de la saison 2018-19, il ne dispute que 13 rencontres en championnat et se contente le plus souvent de cirer le banc derrière les tauliers Fernandinho, David Silva et Kevin De Bruyne.

L’hypothèse d’un prêt avait été envisagée pour lui permettre de poursuivre son apprentissage, Pep Guardiola a préféré le garder près de lui et lui inculquer ses préceptes de jeu. Encore remplaçant au début de la campagne 2019-2020, l’Anglais a réussi à gratter de précieuses minutes mais a dû migrer dans le couloir gauche pour y parvenir.

Foden a enfin explosé

La confiance de Pep Guardiola et la patience de Phil Foden ont fini par payer cette saison et le néo-international anglais (six sélections) semble enfin avoir concrétisé les espoirs placés en lui.

En Premier League, l’ailier de 20 ans a effectué 25 apparitions pour un bilan de sept buts et cinq passes décisives. Mieux, il a activement participé à la belle série de quinze victoires consécutives en championnat en ratant seulement quatre matchs sur la période.

Malgré la grosse concurrence dans l’attaque des Citizens, Phil Foden a également franchi un cap en Ligue des champions. Remplaçant lors du premier match de la campagne européenne contre Porto en octobre, il n’a plus quitté le onze de départ depuis. Après avoir inscrit le but de la victoire en Grèce contre l’Olympiacos lors de la quatrième journée de la phase de groupes, l’Anglais a brillé lors des matchs à élimination directe.

Passeur décisif pour le huitième retour contre Mönchengladbach, le milieu offensif a délivré Manchester City avec un but capital lors du quart de finale aller contre Dortmund (2-1). Rebelote lors du retour dans la Ruhr (1-2) lorsqu’il a mis fin au rêve du BVB et volé la vedette au très attendu mais décevant Erling Haaland en marquant le but victorieux. Moins fringant au Parc des Princes, Phil Foden aura à cœur d’aider son club de toujours à se qualifier pour la première finale de Ligue des champions de son histoire.

>> Manchester City-PSG, c’est ce mardi dès 21h sur RMC Sport 1

JGL