RMC Sport

Manchester City-PSG: quand Paris s’est qualifié en renversant la situation au match retour

Battu à l’aller au Parc des Princes (1-2), le PSG doit absolument l’emporter ce mardi lors de la demi-finale retour de Ligue des champions pour rejoindre la finale. Depuis l’arrivée des propriétaires qatariens, le club de la capitale n’a réussi qu’à deux reprises à renverser une situation mal embarquée après le premier match.

Un centre-tir de Kevin de Bruyne et un coup franc direct de Riyad Mahrez à travers le mur ont mis le PSG dans une délicate situation avant la demi-finale retour de Ligue des champions ce mardi à l’Etihad Stadium (à 21h sur RMC Sport 1). Dominé à domicile par Manchester City (1-2), le club francilien n’a plus le choix et doit à tout prix l’emporter en Angleterre.

Malgré seulement 7% de chances de qualification, Paris rêve de disputer une deuxième finale consécutive sur la scène européenne. Mais depuis l’arrivée du Qatar au sein du club, le PSG n’a que trop rarement réussi à se qualifier après une (rare) contre-performance à l’aller. Mais un tel exploit s’est déjà produit lors de deux matchs mémorables.

>> Manchester City-PSG, toutes les infos avant la demie retour

La folle soirée de PSG-Dortmund

Il y a un peu plus d’un an, le football européen se demandait encore si le coronavirus allait vraiment impacter son quotidien. Mais le début de la crise sanitaire avait poussé l’UEFA à imposer un huis clos lors du huitième de finale retour de la Ligue des champions entre Paris et le Borussia Dortmund, le 11 mars 2020. Battu en Allemagne sur un doublé du déjà indispensable Erling Haaland (2-1), le club francilien avait signé un gros match au Parc des Princes pour rejoindre les quarts de finale (2-0). Auteur du but de l’espoir à l’aller, Neymar avait endossé son rôle de leader pour le retour.

Buteur d’une belle tête plongeante peu avant la demi-heure de jeu sur un corner d’Angel Di Maria, le Brésilien avait ensuite contrôlé le tempo du duel face au BVB. C’est encore la star auriverde qui a initié l’action collective conclue par Juan Bernat juste avant la mi-temps pour le but du break. Rarement inquiété par la suite, l’équipe alors entraînée par Thomas Tuchel avait parfaitement maîtrisé les rares tentatives du Borussia.

Après avoir renversé Dortmund et bien chambré le Cyborg Haaland, les joueurs du PSG avaient ensuite célébré leur fantastique qualification avec des supporters massés aux abords du Parc des Princes. Neymar mais surtout Angel Di Maria ou Lavyin Kurzawa avaient alors mené une superbe communion avec les ultras.

Un moment d’une intensité incroyable à grand renfort de chants et de fumigènes. A n’en pas douter, une qualification parisienne ce mardi face à Manchester City devrait donner lieu à pareille fête pour le retour de l’équipe en France.

Angel Di Maria après PSG-Dortmund en 2020
Angel Di Maria après PSG-Dortmund en 2020 © ICON Sport

Les héros de Chelsea-PSG

Avant de penser à célébrer avec les fans franciliens privés de voyage outre-Manche, Paris doit absolument l’emporter en marquant au moins deux buts à l’Etihad Stadium. Gagner à Manchester, le PSG l’a déjà fait mais face à United cette saison lors de la phase de poules (1-3).

Si ce choc face aux Red Devils peut servir d’exemple aux partenaires de Keylor Navas et Kylian Mbappé, ils pourraient également s’inspirer de la fabuleuse qualification acquise à Stamford Bridge lors de la saison 2014-2015.

Après un match nul poussif au Parc des Princes (1-1) en huitième de finale aller de C1, le groupe qui était alors dirigé par Laurent Blanc et constitué de stars comme Zlatan Ibrahimovic ou Edinson Cavani avait signé une belle prestation collective au retour à Londres, le 11 mars 2015.

Lors d’un match tendu face à l’équipe de José Mourinho, Paris avait même concédé l’ouverture du score sur un but de Gary Cahill à la 81e minute. Au bord de l’élimination, un coup de tête de David Luiz face à ses anciens coéquipiers avait alors offert la prolongation au PSG.

David Luiz après son but égalisateur lors de Chelsea-PSG en 2015
David Luiz après son but égalisateur lors de Chelsea-PSG en 2015 © Icon Sport

Là encore, le suspense était au rendez-vous et le club francilien s’est une nouvelle fois retrouvé au pied du mur après un penalty provoqué par Thiago Silva et transformé par Eden Hazard (2-1, 96e). Mais le défenseur brésilien (désormais sous contrat avec les Blues) avait finalement arraché la qualification pour les quarts de finales en égalisant à quelques instants du coup de sifflet final.

Si l’effectif du PSG a beaucoup évolué depuis l’exploit contre Chelsea, Marquinhos et Marco Verratti étaient déjà titulaires à Stamford Bridge. Autre clin d’œil de l’histoire, l’arbitre de ce Chelsea-PSG n’était autre que Björn Kuipers. L’expérimenté néerlandais officiera à nouveau ce mardi soir lors de la demi-finale retour de Ligue des champions entre Manchester City et le PSG.

>> Manchester City-PSG, c’est ce mardi dès 21h sur RMC Sport 1

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport