RMC Sport

Neymar forfait: La fin de saison noire de la star du PSG

Neymar vit une fin de saison particulièrement tourmentée, aussi bien sur le terrain que sur le plan extra-sportif. Non seulement accusé de viol par une jeune femme, l'attaquant brésilien du PSG s'est blessé à la cheville droite et a dû déclarer forfait pour la Copa America avec sa sélection nationale.

Année 2019 cauchemardesque pour Neymar. Visé par une retentissante accusation de viol qu'il réfute, la superstar de 27 ans a dû déclarer forfait pour la Copa America (14 juin-7 juillet) avec l'équipe nationale du Brésil. Il souffre d'une rupture du ligament de la cheville côté droit, le même qui l'a déjà trahi à deux reprises avec le PSG au moment de disputer les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une période trouble, pour le joueur le plus cher du monde, qui dure depuis plusieurs mois.

Blessé et forfait en Ligue des champions

En seizièmes de finale de la Coupe de France contre Strasbourg, le 23 janvier, Neymar quitte la pelouse du Parc des Princes en boitant. Comme l'an passé, le diagnostic médical révèle une blessure au pied droit (une lésion du cinquième métatarse). Sa durée d'indisponibilité s'élève à deux mois et demi et le prive une nouvelle fois du huitième de finale de la Ligue des champions. En accord avec le joueur, le PSG décide de ne pas procéder à d'opération chirurgicale dans l'espoir de le revoir pour les quarts de finale la compétition européenne.

Sanctionné par l'UEFA

Le 6 mai, Neymar assiste impuissant dans les tribunes du Parc des Princes à l'élimination du PSG en huitièmes de finale de Ligue des champions face à Manchester United. Il craque et insulte les arbitres sur les réseaux sociaux: "C'est une honte! Ils mettent quatre gars qui n'y comprennent rien au foot pour revoir le ralenti. (...) Qu'ils aillent se faire foutre". Le 26 avril, la commission de discipline de l'UEFA lui inflige trois matches de suspension pour la prochaine Ligue des champions.

L'altercation avec un spectateur en coupe de France

Tout juste rétabli, Neymar est titulaire au Stade de France pour la finale de la coupe de France perdue aux tirs au but contre le Stade Rennais (2-2). Pendant que les Parisiens montent en tribune pour le protocole de remise des médailles, un spectateur les provoque.

"Oh, va apprendre à jouer au foot, toi!", lance cet individu à Neymar qui, d'un geste sans grande force, lui assène un coup au visage. Le geste d'humeur fait rapidement le tour des réseaux sociaux et suscite des commentaires désapprobateurs. "Je n'aime pas du tout. Ce n'est pas possible de faire ça", réagit son entraîneur Thomas Tuchel. "Est-ce que j'ai mal agi? Oui. Mais personne ne peut rester indifférent", admet le Brésilien, suspendu trois matches fermes et deux avec sursis par la Fédération française de football.

Capitaine déchu de la Seleção

Au Brésil, l'altercation avec le supporter ternit considérablement l'image du joueur, déjà raillé pour ses nombreuses simulations lors du Mondial 2018. La presse locale ne l'épargne pas, en le qualifiant "d'adolescent rebelle" et de "lâche", entre autres. L'indignation est telle que des voix s'élèvent pour lui retirer le brassard de capitaine de la sélection du Brésil. C'est ce que décide le sélectionneur Tite, le 28 mai. Il nomme Daniel Alves et explique que Neymar a "commis une faute".

Accusé de viol

Pendant que le monde du football a les yeux rivés sur la finale de la Ligue des champions, le 1er juin, la presse brésilienne révèle le dépôt à São Paulo d'une plainte par une jeune femme accusant Neymar de viol. La victime présumée, la mannequin brésilienne Najila Trindade Mendes de Souza, affirme avoir été agressée à Paris et détaille sa version des faits dans une interview à la télévision. Les médias dévoilent un certificat médical, faisant état d'hématomes et de syndromes de stress post-traumatique. 

Neymar nie en bloc les accusations. Sur les réseaux sociaux, il publie une vidéo dans laquelle il affirme être victime d'un "piège". Dans le cadre de sa défense, il expose des extraits de conversations WhatsApp et des photos intimes envoyées par la jeune femme. "C'était un piège et j'ai fini par y tomber. J'espère que cela servira de leçon pour l'avenir", affirme-t-il. La police brésilienne doit l'entendre dans les prochains jours, la divulgation de telles photos étant interdit par la loi brésilienne.

Nouvelle blessure, forfait pour la Copa America

À neuf jours de la Copa America, empêtré dans ses déboires judiciaires, Neymar est titulaire pour un match de préparation du Brésil face au Qatar. À la 14e minute, il s'effondre sur un tacle d'un joueur adverse. La douleur à sa cheville droite l'empêche de poursuivre la rencontre. En larmes, le pied plongé dans une poche de glace, il est contraint de céder sa place. Quelques heures après, le verdict tombe: une rupture ligamentaire de la cheville est diagnostiquée. Le délai est trop court pour un rétablissement de Neymar pour le tournoi. La fédération brésilienne annonce donc son forfait.

JA