RMC Sport

XV de France: Grill met la pression pour une véritable enquête et charge Simon

Florian Grill a vivement critiqué la gestion de la crise sanitaire par la Fédération Française de rugby. Elu de l’opposition, le dirigeant a appelé Serge Simon, Bernard Laporte et Fabien Galthié à en assumer les conséquences si l’enquête les indentifie comme responsables.

Le report du match du Tournoi des VI Nations entre la France et l’Ecosse a donné lieu à une vive polémique au sein du XV de France et de la Fédération française de rugby. Durement touchée par l’épidémie de coronavirus, l’équipe de France s’est transformée en cluster et peu y ont échappé. Des joueurs tricolores aux membres du staff en passant par le sélectionneur Fabien Galthié ou même les équipes de France à sept ou chez les moins de 20 ans, la situation sanitaire a entraîné une vive polémique au sein du rugby français. Candidat malheureux face à Bernard Laporte à la tête de la FFR, Florian Grill a réclamé des éclaircissements après la gestion catastrophique de la part des dirigeants de l’instance.

"Cela m’inspire une vraie légèreté dans la gestion de tous les rassemblements de l’équipe de France. Que cela soit pour les moins de 20 ans, les équipes de France masculine et féminine à 7 ou l’équipe de France masculine à 15. Tous, sans exception, ont donné lieu à des clusters, a regretté l’élu de la liste Ovale Ensemble ce dimanche pour RMC Sport. Il faut quand même voir que des clubs de Top 14, de Pro D2, de National, des Espoirs ou encore de l’Elite 1 féminine qui réussissent à gérer mieux le Covid que ne le fait la Fédération française de rugby. Cela pose des questions sur l’organisation que l’on a mise en place."

>> Le sport face au coronavirus: les infos en direct

Grill exige "une enquête indépendante"

A l’image de Roxana Maracineanu qui suit de près ce dossier depuis le ministère, Florian Grill a appelé de ses vœux une vraie investigation pour trouver les responsables des errements de la fédération.

"Au sein du collectif Ovale Ensemble, on pense que l’urgence c’est de faire une enquête. Mais cette enquête doit être indépendante. Tout le monde comprendra facilement qu’il ne faut pas demander aux personnes potentiellement suspectées de faire elles-mêmes l’enquête, a lâché Grill. Il faut conduire une enquête indépendante. Le ministère des Sports et le Premier ministre ont également dit que le dossier était suivi. Il faut une enquête indépendante. Si à la légèreté et la négligence, pour ne pas dire l’incompétence, on ajoute le mensonge, là cela devient grave. Si c’est grave à ce point-là, nous pensons très sérieusement que les responsables doivent en tirer les conséquences."

"S’il y a des fautes, elles doivent être sanctionnées"

En attendant les résultats de l’enquête, si tant est qu’elle soit vraiment indépendante, Florian Grill a pointé du doigt le travail de Serge Simon, Covid Manager pour les équipes de France, et vice-président de la FFR. L’élu d’Ovale ensemble, regrette le manque de transparence du vice-président de la FFR.

"On peut aller à une démission du Covid Manager, Serge Simon, si l’enquête indépendante révélait qu’en plus de l’incompétence et de la légèreté il y a avait du mensonge. Cela serait inacceptable, a encore pesté le président de la Ligue d’Ile-de France. […] Il y a des choses simples à faire dans l’enquête car il y a trente caméras à Marcoussis donc on peut facilement regarder ce qu’il s’est passé et si des gens n’ont pas respecté les engagements pris auprès du gouvernement, du rugby français et de l’ensemble des autres sports. […] S’il y a des fautes, elles doivent être sanctionnées. Il n’y a pas une zone de non-droit qui serait la Fédération française de rugby. On prend des engagements et on assume ses responsabilités. La première des responsabilités c’est celle de Serge Simon et de Bernard Laporte, qui sont les responsables. Soit l’enquête dit que c’est la faute à pas de chance, soit on voit que de vraies erreurs ont été faîtes et que, pire, il y a des mensonges, il faudra en tirer les conséquences. Et cela peut aller jusqu’à la démission."

Grill moins ferme avec Galthié

Souvent pointé du doigt et parfois considéré comme le patient zéro de Marcoussis, Fabien Galthié se retrouve aussi dans l’œil du cyclone. Malgré des débuts prometteurs à la tête du XV de France, le technicien se doit de dire la vérité selon Florian Grill. Et faute avouée à moitié pardonnée, l’entraîneur des Bleus pourrait ainsi s’en tirer sans trop de souci.

"Cela pourrait aller jusqu’à la démission du sélectionneur Fabien Galthié. Mais je pense qu’on a la chance d’avoir un génie technique et tactique donc il faut se poser la question de l’intérêt général du rugby, a enfin avancé Florian Grill. Ce n’est pas en nous servant une histoire qui ne serait pas la réalité que Fabien Galthié sauvera sa tête. Si jamais, effectivement, il avait fauté. Le principe de base c’est de faire transparence. […] L’exemplarité en management cela existe. Je suis désolé mais le Covid Manager de la FFR doit donner l’exemple. Bernard Laporte doit donner l’exemple et ne doit pas s’énerver quand on lui pose des questions. Il ne doit pas rejeter la faute. La responsabilité c’est d’assumer. On doit donner l’exemple avec la confiance et de la transparence. Ce sont des mots qui me parlent et le meilleur conseil à donner à Fabien Galthié, si on veut qu’il puisse être champion du monde avec ses joueurs en 2023, c’est de jouer la transparence."

JGL avec Jean-François Paturaud