RMC Sport

France-Ecosse: la compo des Bleus avec Ntamack, Le Roux et la surprise Vincent

Le staff du XV de France a dévoilé la composition de l’équipe qui débutera face à l’Ecosse, vendredi (21h). Romain Ntamack et Bernard Le Roux font leur retour alors que Teddy Thomas sort du XV.

On change un peu une équipe qui gagne après l'exploit face au pays de Galles (32-30). Le staff du XV de France a effectué plusieurs retouches dans la composition de l’équipe qui affrontera l’Ecosse, vendredi (21h) en match en retard de la 3e journée du Tournoi des VI Nations. Deux par nécessité, deux par choix. Comme attendu, Romain Ntamack retrouve sa place à l’ouverture en l’absence de Matthieu Jalibert, forfait après avoir été touché face aux Gallois.

La charnière Ntamack-Dupont reformée

Le Bordelais avait reçu un coup au visage et avait cédé sa place à Ntamack après 30 minutes. Ce dernier formera la charnière avec Antoine Dupont, comme avant sa fracture de la mâchoire qui lui avait fait manquer les deux premiers matchs du Tournoi. Les prestations convaincantes de Jalibert l’avaient poussé à s’asseoir sur le banc lors de son retour.

Un autre fait de jeu a contraint Fabien Galthié et ses adjoints à modifier leur plan: le carton rouge reçu par Paul Willemse après un déblayage avec contact dans la zone des yeux du Gallois Wyn Jones.

Vincent au centre, Thomas sort du XV

Il a écopé de deux semaines de suspension, mardi et cède sa place au revenant Bernard Le Roux, forfait contre l’Angleterre, puis le pays de Galles en raison d’une blessure à la cuisse. Le joueur du Racing 92 sera associé à Swan Rebbadj dans une deuxième ligne totalement remaniée par rapport à celle qui a débuté contre le XV du Poireau. Touché au genou lors de cette rencontre, Romain Toafifenua a été jugé trop juste pour débuter et laisse sa place à son coéquipier toulonnais, entré en jeu samedi dernier.

Autre changement important, Teddy Thomas sort de l'équipe. Gaël Fickou glisse à l'aile et Arthur Vincent débute au centre. En troisième ligne, Anthony Jelonch prend la place de Dylan Cretin.

Grâce à leur succès bonifié face au pays de Galles, les Français conservent leur chance de remporter le Tournoi des VI Nations pour la première fois depuis 2010 (Grand Chelem réalisé sous les ordres de Marc Lièvremont). Ils devront pour cela s’imposer avec le bonus offensif et au moins 21 points d’écart, ou avec 20 points d'avance en inscrivant au moins six essais, face au XV du Chardon pour doubler les Gallois, actuels leaders. Le match face à l'Ecosse avait été reporté en raison de nombreux cas de coronavirus dans les rangs français. Il devait initialement avoir lieu le 28 février dernier au Stade de France.


Le XV de France contre l'Ecosse: Dulin - Penaud, Vakatawa, Vincent, Fickou - (o) Ntamack, (m) Dupont - Ollivon (cap), Alldritt, Jelonch - Rebbadj, Le Roux - Haouas, Marchand, Baille

Remplaçants: Chat, Gros, Atonio, Taofifenua, Cretin, Serin, Bouthier, Thomas

NC avec Jean-François Paturaud