RMC Sport

Roland-Garros: "Nadal est le plus grand rival que j’ai eu dans ma carrière" affirme Djokovic

Novak Djokovic sera face à Rafael Nadal en demi-finale de Roland-Garros vendredi après-midi. Avant la rencontre, le Serbe a estimé que l’Espagnol était le plus grand rival de sa carrière et que l'affronter sur terre battue était toujours un moment particulier.

Match au sommet vendredi après-midi à Roland-Garros entre deux monstres de la discipline: Novak Djokovic et Rafael Nadal. Les numéro un et numéro deux mondiaux s’affrontent en demi-finale. Le Serbe va tenter de détrôner son adversaire, roi incontesté de la terre battue parisienne, avec 13 victoires pour l’Espagnol, et une seule pour Djokovic. "Je choisirais probablement Rafa comme le plus grand rival que j’ai eu dans ma carrière. L’anticipation du match contre lui, sur n’importe quelle surface, à n’importe quelle occasion, est toujours différente des autres", a-t-il confié mercredi soir en conférence de presse, après sa victoire contre Matteo Barrettini (6-3, 6-2, 6-7, 7-5).

Jouer contre Nadal sur ce court, "le plus grand défi que l’on puisse avoir"

"Ce n’est pas un match comme les autres. Regardons les choses en face. C’est le plus grand défi que l’on puisse avoir, jouer sur terre battue contre Nadal, sur ce court, où il a eu tant de succès dans sa carrière. A chaque fois que nous nous affrontons, il y a une tension et des attentes supplémentaires. Les vibrations sont différentes lorsqu’on entre sur le court avec lui. C’est pour ça que notre rivalité a été historique pour ce sport. J’ai eu le privilège de jouer contre lui tant de fois", a poursuivi Novak Djokovic.

"Mes rivalités avec Nadal et Federer ont fait de moi un joueur plus fort"

Le Serbe n’en a pas pour autant oublié Roger Federer, qui a lui abandonné avant les huitièmes de finale du tournoi. "Mes rivalités avec Rafael Nadal et Roger Federer ont fait de moi un joueur plus fort. Elles m’ont permis de comprendre comment je devais améliorer mon jeu pour atteindre le niveau où ils étaient lorsque j’ai commencé à jouer en professionnel", a-t-il également déclaré.

Mercredi contre Matteo Berrettini (9e mondial), Novak Djokovic n’a pas été inquiété dans les deux premiers sets. Mais l’Italien a fini par se rebeller, poussant d’abord le Serbe au tie-break dans le troisième set. Dans la quatrième manche, le numéro un mondial a eu du mal à cacher son énervement, laissant éclater sa colère en fin de rencontre, avant la délivrance et sa qualification pour le dernier carré. Dans l’autre demi-finale, Stefanos Tsitsipas sera face à Alexander Zverev.

LL