RMC Sport
en direct

EN DIRECT - Coupe du monde 2022: les nouvelles sont plutôt rassurantes pour Saiss, avant France-Maroc

Compos, réactions, forfaits, menace de suspensions... Suivez toutes les informations avant les demi-finales de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

L'arbitre de Pays-Bas-Argentine en a fini de son Mondial

Selon la radio espagnole Cadena Cope, l'arbitre de 45 ans Antonio Mateu Lahoz va rentrer en Espagne. Ce dernier n'a pas été retenu pour officier pour la suite de la compétition, et nul doute que sa prestation compliquée lors du quart de finale entre l'Argentine et les Pays-Bas - où il avait distribué pas moins de 16 cartons jaunes et un carton rouge - n'a probablement pas aidé.

> Lire l'article complet

Chabane donne de bonnes nouvelles de Saïss: "Il a bon espoir d'être sur pied contre les Bleus"

Invité exceptionnel de l'intégrale Coupe du monde sur RMC ce dimanche, Saïd Chabane a confié sa joie de voir ses deux joueurs évoluer à ce stade de la compétition. "Ils vivent un rêve tout en étant éveillés, c'est exceptionnel pour eux, pour le Maroc et pour l'Afrique. C'est également une fierté pour nous en tant que club d'avoir trois joueurs en demi-finales. Je dis trois puisque Romain Saïss a été chez nous pendant trois ans et qu'il m'a dit de le compter parmi nous."

Le défenseur, capitaine de la sélection marocaine qui évolue désormais au Besiktas, a d'ailleurs eu Saïd Chabane samedi au téléphone. Sorti sur civière face au Portugal après une heure de jeu, touché physiquement, il lui a confié "avoir bon espoir d'être sur pied contre les Bleus". "C'est un guerrier, je ne sais pas comment est-ce qu'il va faire mais il était plutôt confiant hier soir. Il m'a dit que c'était une vieille blessure qui s'était réveillée. Déjà l'avoir sur le terrain contre le Portugal quand on sait comment il a fini contre l'Espagne, il fallait vraiment des ressources fortes et un mental de fer."

>>> plus d'infos sur Saïss après sa blessure

"Les défaites me rendent plus fort mais elles me font trop mal", le message de Neymar après son retour au Brésil

Dans un post sur son compte Instagram, Neymar confie être de retour au Brésil pour prendre un peu de repos après l'élimination de la Seleçao vendredi 9 décembre en quarts de finale du Mondial contre la Croatie (1-1, 2 tab à 4).

"Ça fait toujours très mal à cause de la défaite, nous étions si proches, si proches", débute-t-il. "Malheureusement ou heureusement, je n'ai toujours pas appris à perdre. Les défaites me rendent plus fort mais elles me font trop mal et je ne suis toujours pas habitué. De toute façon, il faut passer à autre chose... La vie nous fait avancer, même si elle fait mal et que la douleur met du temps à guérir, nous devons avancer. Une fois de plus, je tiens à remercier le peuple brésilien pour son soutien et son affection. Entendre parler de vous que nous nous sommes battus, livrés jusqu'à la fin réconforte un peu de notre douleur. Merci le Qatar pour tout. La Coupe du monde était belle et elle devait revenir au Brésil pour couronner le tout, mais par le destin de Dieu ce n'est pas le cas. On continue... Maintenant je vais profiter de la famille et des amis, recharger les batteries car gérer cette défaite sera très difficile."

"Le rêve a pris fin": Cristiano Ronaldo sort du silence après l'élimination du Portugal

On l'a vu quitter le terrain en larmes, mais sans lâcher le moindre mot. Au lendemain de la défaite du Portugal face au Maroc en quart de finale du Mondial (1-0), Cristiano Ronaldo est sorti du silence via un long message publié sur Instagram. Pas pour régler ses comptes après trois semaines agitées, mais pour tirer un trait sur sa quête de Coupe du monde. A 37 ans et après cinq participations, CR7 reconnait qu'il ne soulèvera jamais le plus prestigieux des trophées. Ce qui, forcément, le touche.

"Remporter une Coupe du monde pour le Portugal était le rêve le plus grand et le plus ambitieux de ma carrière, écrit-il. Heureusement, j'ai remporté de nombreux titres de dimension internationale, y compris pour le Portugal, mais placer le nom de notre pays au plus haut niveau planétaire était mon plus grand rêve. Je me suis battu pour ça. Je me suis battu pour ce rêve. Les cinq fois où j'ai participé à des Coupes du monde en 16 ans, toujours aux côtés de grands joueurs et soutenu par des millions de Portugais, j'ai tout donné. J'ai tout donné sur le terrain. Je n'ai jamais tourné le dos au combat et je n'ai jamais renoncé à ce rêve. Malheureusement, hier, le rêve a pris fin."

Et Ronaldo de rester flou sur les conséquences de cette élimination, et de sa mise sur le banc lors des deux dernières rencontres: "Il ne sert à rien de réagir à chaud, poursuit-il. Je veux juste que tout le monde sache que beaucoup de choses ont été dites, beaucoup de choses ont été écrites, beaucoup de choses ont été spéculées, mais mon dévouement au Portugal n'a pas diminué un seul instant. J'étais toujours là à me battre pour l'objectif de chacun et je ne tournerais jamais le dos à mes coéquipiers et à mon pays. Pour l'instant, il n'y a pas grand-chose à ajouter. Merci le Portugal. Merci, le Qatar. Le rêve était beau tant qu'il a duré... Maintenant, espérons que le temps sera bon conseiller et permettra à chacun de tirer ses propres conclusions."

Plus d'informations ici.

Saïss, Aguerd, Mazraoui... le Maroc diminué face aux Bleus ?

Première équipe africaine à atteindre le dernier carré d’une Coupe du monde, le Maroc défiera l'équipe de France mercredi (20h). Dans quel état physique ? Certains cadres de Walid Regragui sont actuellement blessés ou diminués.

>> Le point sur l'infirmerie du Maroc

Au moins 170 interpellations après les victoires du Maroc et de la France

Le bilan des interpellations en marge de la qualification du Maroc et de l'équipe de France s'élève désormais à 170 personnes arrêtées en France, dont 100 à Paris, a appris l'AFP de source policière et auprès du parquet de Paris. Environ 20.000 personnes s'étaient rassemblées dans la soirée sur les Champs-Élysées, selon la préfecture de police de Paris. Sur les 100 personnes interpellées, 80, dont 23 mineurs, ont été placées en garde à vue dans la capitale, a détaillé le parquet.

AFP

Le jackpot pour la fédération marocaine

Avec cette qualification en demi-finale de la Coupe du monde, la fédération marocaine de football est déjà assurée de recevoir un beau chèque de dotation de 25 millions de dollars, hors compensation joueurs. C'est un peu moins de 30% de leur budget de fonctionnement en temps normal. Résultat d'une performance historique. Le vainqueur du Mondial repartira avec 42 millions de dollars. 

NP

Tensions à Paris samedi : 108 interpellations

Dans l'agglomération parisienne, 108 interpellations ont eu lieu samedi en raison de quelques incidents, notamment sur les Champs-Elysées, après les qualifications du Maroc et de la France pour les demi-finales du Mondial.

Des interpellations qui ont eu lieu principalement pour dégradations, détention de mortiers, violences en marge des festivités de la coupe du monde.

NP

La joie de l’Emir du Qatar après la qualification du Maroc pour les demies

La joie de l'Emir du Qatar, Tamim ben Hamad Al Thani, dans les tribunes du stade Al Thumama samedi lors de la qualification du Maroc fait le tour des réseaux sociaux. L'Emir a assisté à l'ensemble des rencontres des Marocains dans cette compétition. 

Le calme plat devant l’hôtel des Marocains avant la demie

L’équipe du Maroc n'a pas d'obligation médiatique ce dimanche. Les Lions de l'Atlas sont regroupés dans un hôtel en plein West Bay, le centre des affaires de Doha, au Wyndham Hôtel. Aucune agitation ou présence de supporters à noter devant l’hôtel à trois jours du choc face aux Français.

Nicolas Pelletier

Hôtel du Maroc - Coupe du monde 2022
Hôtel du Maroc - Coupe du monde 2022 © RMC Sport

Tensions sur les Champs-Elysées après les victoires du Maroc et de la France, 74 interpellations

C’est le gros bémol de la soirée. Les célébrations des supporters après les victoires du Maroc et de la France en quarts de finale de la Coupe du monde 2022, respectivement contre le Portugal (1-0) et l’Angleterre (2-1), ont été marquée par des incidents à Paris. Selon la préfecture de police de Paris, environ 20.000 personnes étaient présentes en soirée sur les Champs-Elysées et des tensions sont survenus. Des vitrines ont été brisées et 74 personnes ont été interpellées samedi.

>> Plus d'infos ici

Neymar se dit "psychologiquement détruit"

Au lendemain de l'élimination brésilienne, Neymar vient de poster un long message sur Instagram.

"Je suis psychologiquement détruit, écrit-il. C'est certainement la défaite qui m'a fait le plus mal, qui m'a rendu paralysé pendant 10 minutes, et juste après j'ai commencé à pleurer sans pouvoir m'arrêter. Ça va faire mal pendant longtemps, malheureusement. Nous nous sommes battus jusqu'à la fin. Je suis fier de mes coéquipiers car ils ne manquaient pas d'engagement et de dévouement. Ce groupe le méritait, nous l'avons mérité, le BRÉSIL le méritait... Mais ce n'était pas la volonté de Dieu ! Cela valait la peine de ressentir l'affection de chacun... Merci à tous pour votre soutien de notre équipe nationale. Malheureusement ça n'a pas marché... ça va faire mal pendant longtemps."

La FIFA ouvre des procédures après Argentine-Pays Bas

La Fifa a ouvert des procédures disciplinaires au lendemain du quart de finale entre l'Argentine et les Pays-Bas. Les deux fédérations s'exposent à des sanctions après de potentielles violations du règlement (article 12) notamment pour mauvaise conduite des joueurs et des membres du staff. La partie a été marquée par de vives tensions, notamment en fin de match avec un total de 17 cartons. L’Espagnol Antonio Mateu Lahoz, au sifflet, a lui été très critiqué, notamment par Lionel Messi.

Allemagne: fin de saison pour Manuel Neuer, qui s'est cassé la jambe

Alors que l'Allemagne a été éliminée du Mondial il y a quelques jours, son gardien Manuel Neuer révèle ce samedi... qu'il s'est cassé la jambe droite au ski. Le portier annonce une fin de saison, alors que le Bayern - son club - doit affronter le PSG en 8e de finale de la Ligue des champions.

Le Comité suprême s'exprime à son tour sur la mort de Grant Wahl

Déclaration d’un porte-parole du Comité suprême - en charge de l'organisation de la Coupe du monde - après la mort de Grant Wahl :

"Nous sommes profondément attristés par le décès du journaliste américain Grant Wahl. Grant était connu pour son énorme amour du football et était au Qatar pour couvrir sa huitième Coupe du Monde de la FIFA. Il est tombé malade dans la tribune médiatique du stade Lusail, lors du match de quart de finale d'hier soir entre l'Argentine et les Pays-Bas. Il a reçu des soins médicaux d'urgence immédiats sur place, qui se sont poursuivis alors qu'il était transféré en ambulance à l'hôpital général de Hamad. Nous offrons nos plus sincères condoléances à la famille de Grant, à ses amis et à ses nombreux collègues proches dans les médias. Nous sommes en contact avec l'ambassade des États-Unis et les autorités locales compétentes pour nous assurer que le processus de rapatriement du corps est conforme aux souhaits de la famille."

Gianni Infantino rend hommage au journaliste Grant Wahl

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a également réagi par un communiqué matinal à la disparition de Grant Wahl. "C'est avec une immense tristesse que j'ai appris la disparition du renommé journaliste Grant Wahl, écrit-il. (...) Il y a quelques jours seulement, Grant a été mis à l'honneur par la FIFA et l'AIPS (l'Association internationale de la presse sportive, ndlr) pour sa contribution dans la couverture de huit Coupes du monde successives, mais aussi la couverture de plusieurs Coupes du monde féminines. (...) Son amour pour le football était immense et son travail manquera à tous ceux qui suivent notre sport."

Vive émotion au Qatar après la mort d’un journaliste américain en plein Pays-Bas-Argentine

Le reporter américain Grant Wahl, 48 ans, est décédé en assurant la couverture du quart de finale de la Coupe du monde remporté vendredi par l'Argentine contre les Pays-Bas. Il avait fait polémique au Qatar en portant un t-shirt arc-en-ciel lors d'un match pour apporter son soutien aux droits LGBT+.

>> Plus d'infos ici

Maroc: Hakimi et Aguerd absents de l'entraînement collectif

Le joueur du PSG et celui de West Ham n’ont pas chaussé les crampons ce vendredi pour la séance d’entraînement de veille de match du Maroc. Le premier est ménagé, mais Aguerd est lui incertain pour le quart de finale contre le Portugal.

TM

Regragui: "Rassembler les Marocains, ça vaut plus que tout"

Walid Regragui, sélectionneur du Maroc, en conférence de presse: "Une équipe nationale doit être un porte-drapeau sur le terrain déjà. Elle doit représenter son peuple, elle doit donner des émotions et rassembler. L’objectif pour nous au départ, bien sûr, c’est de gagner des matchs. Mais on sait très bien que l’image est importante pour pouvoir rassembler tous les Marocains autour d’un projet et de choses positives. Avec les résultats et l’ambiance qu’il y a, quand on sent l’énergie positive qui nous pousse, les gens s’identifient à nous et c’est tant mieux."

"Si on a pu rassembler les Marocains autour du football pour une période donnée, cela vaut plus que tout. Plus que l’argent et même plus que les titres. C’est bien mais il ne faut pas s’arrêter-là et je l’ai dit aux joueurs. On a rendu des gens heureux mais on n’est pas venus que pour cela. On est venus pour gagner des matchs et aller le plus loin possible." 

"Je ne suis pas encore monté dans le nuage. On essaye de changer la mentalité. Je le répète, c’est bien ce qu’il se passe à l’extérieur car on rend des gens heureux. Mais on n’oublie pas que l’on est dans la compétition. Ce qui nous importe c’est de gagner le match de samedi pour rentrer dans l’histoire et aller en demi-finale." 

TM

Portugal: Santos indique avoir eu une "conversation" avec Ronaldo, qui n'a pas menacé de partir selon lui

Fernando Santos en conférence de presse, sur Cristiano Ronaldo: "Oui nous avons eu une conversation, il aurait été contre-productif de ne pas avoir cette conversation. J’ai des conversations avec mes joueurs. Il était capital que nous parlions, il est le capitaine, pour ce qu’il représente, pour la sélection, je devais lui parler. Quand nous avons eu cette conversation c’était le jour du match (contre la Suisse) à midi, c’était notre première conversation, je lui ai expliqué pourquoi il ne jouerait pas, les raisons de sa non-titularisation pour qu’il ne soit pas surpris. Je lui ai dit que je devais le garder pour la deuxième mi-temps. Il n’était pas heureux évidemment, c’était inédit pour lui. Il m’a demandé si j’étais sûr que ce soit une bonne idée. Je lui ai expliqué ma vision, il l’a accepté. Une discussion franche et normale. Il n’a jamais menacé de partir. Maintenant il faudrait arrêter les polémiques. Le jour du match il s’est échauffé, avec ses collègues il a célébré les buts, il a applaudi, il a invité ses coéquipiers à remercier ses supporters. Il faut le laisser tranquille maintenant."

TM

Le brassard anti-islamophobie retoqué par la FIFA

Alors que le brassard arc-en-ciel pour la cause LGBT+ a beaucoup fait parler depuis le début du Mondial, Sky News a révélé jeudi un autre projet avorté de brassard... anti-islamophobie.

Selon le média britannique, plusieurs sélections musulmanes avec le soutien d'organisateurs qataris ont réfléchi à ce brassard au motif rappelant le keffieh palestinien, sur lequel est inscrit "pas de place pour l'islamophobie".

"Avant le début du tournoi, le Qatar, et certaines des autres équipes à majorité musulmane, étaient en discussion avancée pour savoir si les joueurs pouvaient porter des brassards pour sensibiliser au mouvement croissant de l'islamophobie, explique un haut fonctionnaire qatari à Sky. Lorsque la proposition de brassard a finalement été discutée avec la FIFA, on leur a dit qu'elle violait les règles de la FIFA et qu'elle ne serait pas autorisée. Les équipes ont accepté la décision mais ont été déçues qu'une question aussi importante que celle-ci, qui a un impact négatif sur les millions de musulmans dans le monde, ne soit pas prise en compte lors de la première Coupe du monde organisée dans une région à majorité musulmane."

Sollicitée par Sky, la FIFA indique ne pas avoir eu connaissance de cette proposition, sans s'exprimer davantage.

Argentine: De Paul et Di Maria aptes pour le quart de finale ?

Les nouvelles semblent être rassurantes pour deux joueurs majeurs de l’effectif argentin en cette veille de quart de finale de Coupe du monde contre les Pays-Bas.

Le milieu de terrain Rodrigo De Paul s’est entraîné normalement, avec ses coéquipiers, pendant la période ouverte à la presse,

Une alerte à la cuisse l’aurait empêché de faire une partie de l’entraînement hier, information diffusée dans les médias argentins et qui a d’ailleurs agacé le sélectionneur Lionel Scaloni, se demandant si la presse argentine ne jouait pas "contre son camp" en diffusant ces indiscrétions, qu’il n’a pas voulu confirmer. Scaloni avait répondu en conférence de presse qu’il ne ferait aucun commentaire car la séance de mercredi était à huis clos.

L’autre joueur, également touché (quadriceps) et forfait lors du huitième de finale contre l’Australie, était Angel Di Maria. L’ancien Parisien était à l’entraînement ce jeudi soir avec le groupe.

Scaloni a expliqué qu’il prendrait ses décisions au dernier moment voire le jour du match selon les sensations des joueurs, mais il y a plus d’optimisme désormais pour les deux joueurs.

Papu Gomez, en revanche, est resté en marge du groupe pendant au moins le début de l’entrainement.

Florent Germain

Plus d'informations ici.

"La mort fait partie intégrante de la vie", la réponse sèche du patron du Mondial à propos du décès d'un travailleur étranger

Directeur exécutif du comité d'organisation qatari de la Coupe du monde 2022, Nasser Al Khater a répondu sèchement à une question portant sur la mort d'un travailleur philippin sur le site de la sélection d'Arabie saoudite.

"Nous avons une Coupe du monde réussie et c'est de cela dont vous voulez parler maintenant ? La mort fait partie intégrante de la vie, que ce soit au travail ou dans votre sommeil", a déclaré le dirigeant à la BBC, avant de présenter ses condoléances à la famille de la victime. "C'est bizarre que vous vouliez vous concentrer là-dessus pour votre première question", a-t-il ajouté.

Les autorités du Qatar ont toutefois dit, jeudi, enquêter sur le décès de ce travailleur dans un accident du travail dans le camp de base de l'Arabie saoudite pendant le Mondial, après des informations du site The Athletic. La victime serait un Philippin d'une quarantaine d'années tombé d'un chariot élévateur alors qu'il réparait les éclairages d'un parking. Plusieurs sources ont indiqué qu'il ne portait pas de harnais de sécurité.

Plus d'informations ici.

Portugal: "Un groupe trop uni pour être brisé par des forces extérieures", clame Ronaldo

Alors que sa non titularisation contre la Suisse en 8e de finale continue de beaucoup faire parler, Cristiano Ronaldo a pris la parole sur les réseaux sociaux ce jeudi.

"Un groupe trop uni pour être brisé par des forces extérieures. Une nation trop courageuse pour être intimidée par un quelconque adversaire. Une équipe dans le vrai sens du terme, qui se battra pour le rêve jusqu'au bout ! Croyez avec nous ! Allez le Portugal", a clamé le quintuple Ballon d'or.

Pays-Bas: l'instant gênant et drôle où Van Gaal propose à Depay de faire la paix en l'embrassant

La conférence de presse de Louis Van Gaal et Memphis Depay a donné lieu à une séquence aussi drôle qu'improbable. Interrogé sur son expérience avec Angel Di Maria, présent dans le groupe argentin, le sélectionneur des Pays-Bas a proposé d'embrasser Memphis Depay pour montrer qu'il ne gardait aucune rancoeur envers les joueurs avec lesquels il a pu être brouillé. L'attaquant néerlandais a poliment refusé avant d'éclater de rire.

"C’est un très bon joueur de foot, et il avait des soucis personnels quand il était à Manchester, il a dit que je suis le pire entraineur qu’il ait connu, a expliqué LVG lors de son passage devant les médias. C’est triste qu’il ait dit ça, c’est la première fois que j’entends une telle chose. Un coach doit prendre des décisions, ici à mes côtés j’ai un joueur avec qui j’ai eu des problèmes, …mon Memphis, mais maintenant on s’embrasse, on s’embrasse sur la bouche même s’il faut, non tu ne veux pas Memphis?"

Luis de la Fuente, nouveau sélectionneur de l'Espagne

Quelques minutes seulement après l'annonce du départ de Luis Enrique, la Fédération espagnole a officialisé le nom de son successeur: il s'agit de Luis de la Fuente, qui était jusque là en charge des U21.

Luis Enrique n'est plus le sélectionneur de l'Espagne

C'est terminé pour Luis Enrique qui quitte officiellement son poste de sélectionneur de l'Espagne. La décision a été prise par les dirigeants de la Fédération espagnole, Luis Rubiales et José Francisco Molina.

Plus d'informations ici.

Vers un forfait d'Aguerd pour Maroc-Portugal

Touché aux ischios lors du huitième de finale contre l'Espagne, Nayef Aguerd se dirige vers un forfait pour le quart de finale entre le Maroc et le Portugal samedi, selon l'Equipe. Un gros coup dur en perspective pour les Lions de l'Atlas, qui perdraient un vrai cadre. Le défenseur de West Ham, passé par Rennes, pourrait être remplacé par Jawad El-Yamiq.

Plus d'informations ici.

Le démenti de la Fédération portugaise concernant Ronaldo

Dans un communiqué, la Fédération portugaise a fermement démenti l'information de Record concernant Cristiano Ronaldo. Le journal portugais avançait que CR7 avait, un temps, songé à quitter le rassemblement en apprenant sa non titularisation contre la Suisse en huitième de finale.

"La FPF précise qu'à aucun moment le capitaine de l'équipe nationale, Cristiano Ronaldo, n'a menacé de quitter le rassemblement au Qatar. Cristiano Ronaldo se construit chaque jour un palmarès unique, au service de l'équipe nationale et du pays, qui se doit d'être respecté et qui atteste d'un degré d'engagement indéniable. Ce degré d'engagement du joueur le plus capé du Portugal a encore été démontré - s'il y en avait encore besoin - lors de la victoire face à la Suisse."

Maroc-Portugal: sept vols spéciaux vers Doha pour les supporters marocains

La Royal Air Maroc et la Fédération marocaine de football organisent plusieurs vols spéciaux pour les supporters marocains dans l'optique du quart de finale samedi face au Portugal. Sept gros porteurs sont affrétés spécialement direction le Qatar. Les vols sont prévus vendredi et samedi avec un retour dimanche. Le prix: 850 euros l'aller-retour. La communauté marocaine est déjà très présente au Qatar.

NP

Plus d'informations ici.

Portugal: Ronaldo aurait menacé de partir en apprenant sa non titularisation contre la Suisse

C'est l'un des feuilletons du Mondial et les épisodes s'enchaînent: selon Record ce jeudi, Cristiano Ronaldo aurait menacé de partir en apprenant sa non titularisation pour le huitième de finale entre le Portugal et la Suisse.

Après la rencontre, le sélectionneur s'en était expliqué... avec des arguments tactiques. "Ce sont des joueurs différents", avait tempéré Fernando Santos après la rencontre. "J'ai également lancé Diogo Dalot et Raphaël Guerreiro, alors que João Cancelo est un joueur fabuleux, a-t-il rappelé au passage. J'ai estimé que c'est ce dont nous avions besoin pour ce match contre la Suisse". Avant le match, il avait toutefois regretté l'attitude de CR7 lors de son remplacement contre la Corée du Sud. Le joueur aurait toutefois rapidement renoncé à quitter le rassemblement, conscient de l'importance du moment et des conséquences que son geste aurait pu avoir.

Plus d'informations ici.

Portugal: forfait confirmé pour Danilo, qui va rentrer à Paris avec Nuno Mendes

Le groupe du Portugal va se passer de 26 à 24 joueurs ce jeudi. Selon la presse portugaise, deux d’entre eux vont quitter le regroupement à deux jours du quart de finale de la Coupe du monde contre le Maroc, samedi (16h). Nuno Mendes (20 ans, 18 sélections) et Danilo Pereira (31 ans, 64 sélections, 2 buts) vont en effet quitter le Qatar dans les prochaines heures, actant définitivement leur forfait pour la suite de la compétition.

>> Plus de détails ici

Des fans du Maroc victimes d'une attaque raciste en Italie

La qualification du Maroc pour les quarts de finale du Mondial 2022 s'est accompagnée de nombreuses célébrations dans plusieurs pays européens. Mais en Italie, certains supporters des Lions de l'Atlas ont été victimes de racisme pendant les festivités.

>> Plus de détails ici

Brésil: Vinicius fait polémique pour avoir mangé de la viande en or

Vinicius, attaquant du Brésil, a profité d’un jour de repos, pour se rendre dans un célèbre restaurant à Doha où il a dégusté de la viande couverte d’or. Il s’est défendu face à la polémique.

>> Plus de détails ici

En conférence de presse mercredi, l'attaquany s’est défendu en assumant sa manière de passer son temps libre. "Je crois que pendant mon temps libre, je peux faire ce que je veux, a déclaré l’attaquant du Real Madrid. J'essaie de me divertir le plus possible. Fais ce que je pense être le mieux pour moi. Je ne crois pas qu'ils devraient parler de ce que nous devrions ou ne devrions pas faire. Mais de ce que nous faisons sur le terrain."

Tous les joueurs sous la menace d'une suspension

Croatie - Brésil
Croatie: Dejan Lovren, Luka Modric, Borna Barisic, Mateo Kovacic
Brésil: Fred, Bruno Guimaraes, Eder Militao

Pays-Bas - Argentine
Pays-Bas: Matthijs de Ligt, Nathan Ake, Frenkie de Jong, Teun Koopmeiners
Argentine: Gonzalo Montiel, Marcos Acuna

Maroc-Portugal
Maroc: Sofyan Amrabat, Abdelhamid Sabiri, Romain Saiss
Portugal: Danilo Pereira, Bruno Fernandes, Ruben Neves, Joao Felix, Ruben Dias

France-Angleterre
France: Jules Koundé, Aurelien Tchouaméni
Angleterre: aucun joueur

Le programme des quarts de finale

Vendredi 9 décembre 2022

16h: Croatie - Brésil (beIN Sports)
20h: Pays-Bas - Argentine (beIN Sports, TF1)

Samedi 10 décembre 2022

16h: Maroc-Portugal (beIN Sports, TF1)
20h: France - Angleterre (beIN Sports, TF1)

Bonjour à tous

Bienvenue dans notre live pour suivre toutes les informations avant les quarts de finale de la Coupe du monde programmés vendredi et samedi.

RMC Sport