RMC Sport

Equipe de France: Kimpembe touché à la main contre le Portugal

Presnel Kimpembe s’est présenté ce samedi face à la presse avec une attelle à la main gauche. Un petit souci physique qui ne devrait pas l’empêcher de jouer le huitième de finale de l’Euro 2021 entre les Bleus et la Suisse, lundi à Bucarest.

Après Karim Benzema et son bandage, place à Presnel Kimpembe et son attelle. De passage en conférence de presse ce samedi, à deux jours du huitième de finale de l’Euro contre la Suisse, le défenseur est arrivé avec une attelle à l’annulaire de la main gauche.

Le défenseur central de l’équipe de France ne devrait toutefois pas manquer le duel contre la Nati, lundi soir (21h) à Bucarest en Roumanie. Sauf mauvaise surprise, le joueur de 25 ans sera capable de tenir sa place en charnière avec Raphaël Varane ou même de dépanner au poste de latéral gauche si besoin.

>> Tous les matchs de l'Euro sont accessibles via l'offre RMC Sport-beIN Sports

"Rien de méchant" pour Kimpembe

L’attelle à la main de Presnel Kimpembe aurait pu faire craindre un nouveau pépin au sein du groupe tricolore, après les soucis rencontrés par Lucas Hernandez, Lucas Digne ou encore Thomas Lemar et Marcus Thuram.

Mais le service communication des Bleus a balayé tout forfait du défenseur en assurant qu’il ne s’agissait de "rien de méchant" pour le champion du monde 2018. Cette attelle à la main gauche n’est qu’une simple précaution à la suite d'une légère douleur ressentie après le match face au Portugal (2-2). Son doigt s’est un peu tordu dans un duel, précise-t-on au sein de l’équipe de France.

Un petit bobo qui ne semble pas gêner le principal intéressé. Pas plus que la chaleur étouffante à Bucarest, où la température pourrait atteindre 34 degrés en marge du huitième de finale contre la Suisse.

"C'est sûr qu'il fait très chaud mais c'est le cas pour tout le monde, a expliqué Presnel Kimpembe en conférence de presse. Il faut bien s'hydrater et récupérer entre les matchs. On préfère qu'il fasse chaud que froid." Ni sa blessure à la main, ni la météo ne constitueront des excuses, les Bleus seront prêts.

JGL avec Timothée Maymon