RMC Sport

VIDEO. OM-Salzbourg: Impatience, pression, joie... retour sur la folle journée jeudi à Marseille

L’OM entrevoit la finale de la Ligue Europa après sa victoire 2-0 ce jeudi face au RB Salzbourg. De très tôt le matin jusqu’à très tard le soir, la cité phocéenne a vibré et vécu avec cette demi-finale aller comme fil conducteur. BFM Sport et RMC Sport retracent cette folle journée du 26 avril.

L’Olympique de Marseille a fait la moitié du chemin qui le mène à la finale de la Ligue Europa à Lyon. Les Marseillais se sont imposés ce jeudi 2-0 face au RB Salzbourg en demi-finale aller dans un stade Vélodrome chaud bouillant. Mais bien avant le début de la rencontre, toute la cité de Phocée s’est animée en pensant à ce match. Retrouvez la préparation des habitants, du matin jusqu'au coup d'envoi, dans la vidéo ci-dessus.

Dès six heures du matin, les boulangeries par exemple ont commencé à préparer des pâtisseries aux couleurs de l’OM pour "fêter la demi-finale". Les plus vaillants supporters, tout comme le soleil, étaient déjà levés et rodaient dès sept heures du matin aux abords de l’Orange Vélodrome. Ainsi René Malleville, plus qu’enthousiaste à l’idée d’assister au spectacle, déclarait: "Je suis un privilégié de vivre ce que je vais vivre ce soir".

10h-14h: le Vieux Port se remplit de supporters

Un peu plus tard dans la journée, les "Allez l’OM" ont commencé à se multiplier au Vieux Port de Marseille dès dix heures du matin. Les fans ont été nombreux à se rassembler à cet endroit, comme ces trois amis, venus de Belgique en bus pour supporter leur équipe et qui pronostiquaient un 2-0.

Les amoureux du club olympien en ont profité pour clamer leur amour de l’OM à notre micro, comme cette jeune supportrice, récemment convertie par son mari: "Il m’a initié à tout ça et maintenant je suis une grande fan de l’OM, et pourtant je suis Parisienne". 

17h30-18h30: les supporters affluent au stade

La pression a commencé à monter en fin d’après-midi lorsque les 62.312 supporters marseillais ont commencé à tous se diriger vers le stade. La tension, habituelle dans ce genre de grands rendez-vous européens, n’a cependant pas entamé la détermination et l’excitation des supporters.

Freddy est un fan de l’OM qui est par exemple venu du Gabon avec sa famille pour assister à la première manche de cette demi-finale. "6.000 kilomètres pour venir à Marseille, c’est le rêve de tout africain car le club a énormément de supporters sur le continent" a-t-il lancé.

21h20-22h25: deux buts et la délivrance

Le coup d’envoi a été donné depuis 14 minutes et le record d’affluence du club phocéen a été une nouvelle fois battu, lorsque Florian Thauvin ouvre le score de la tête sur un coup-franc de Payet. A peine le ballon franchit la ligne, le Vélodrome explose, tout comme le Vieux Port. Les fans, présents par centaines dans les rues, crient et applaudissent à l’unisson.

Une heure plus tard, c’est toute la ville qui s’embrase lorsque Clinton Njie - à peine entré en jeu - donne deux buts d’avance à l’Olympique de Marseille, toujours sur une offrande de Payet. Les cris de joie s’intensifient et la couleur ciel et blanc des maillots des supporters laisse place à la lueur rouge des fumigènes. 

23h: Aulas sur toutes les lèvres

Après la rencontre, les Marseillais jubilent. L’OM entrevoit une finale de Coupe d’Europe, 14 ans après la désillusion face à Valence. Celle-ci se jouera à Lyon au Groupama Stadium, antre de l’Olympique lyonnais. Les supporters phocéens l’ont bien en tête et ont tenu pour la plupart à adresser - à notre micro - un message au président des Gones, Jean-Michel Aulas.

"On va chez Jean-Michel pour gagner", "Aulas on va la gagner chez toi", "Jean-Michel on arrive" préviennent certains. Il faudra cependant défaire les Autrichiens de Salzbourg chez eux lors du demi-finale retour, le jeudi 3 mai. La rencontre sera à suivre en direct sur RMC et RMC Sport.

Alexandre Camino