RMC Sport

Premier League: en pleine crise, comment Manchester United en est arrivé là ?

Balayé 4-0 par Brentford ce week-end, Manchester United n’a toujours pas gagné cette saison en Premier League et pointe à la dernière place du classement. Au-delà des résultats, le groupe semble hors du coup, même si Erik Ten Hag met tout en oeuvre pour renverser la tendance.

Deux jours après l’humiliation subie sur la pelouse de Brentford (4-0), les têtes mancuniennes sont encore sonnées. Dernier de Premier League après deux journées, Manchester United est en pleine crise. La situation n’a d’ailleurs pas échappé aux supporters, qui ont envoyé un coup de pression à la direction, en demandant notamment “un changement urgent et radical”. Depuis l’arrivée d’Erik Ten Hag au poste d’entraîneur, rien ne semble aller dans le bon sens chez les Red Devils.

Une situation incertaine autour de Cristiano Ronaldo

Son nom est sur les bouches de tous les fans mancuniens. Cristiano Ronaldo va-t-il quitter MU cet été ? Sous contrat jusqu’en 2023, l’international portugais a la tête ailleurs, en témoigne son récent comportement. Absent de la pré-saison pour “raisons personnelles”, CR7 s'était "illustré" pour son retour contre le Rayo Vallecano en match amical, où il s'était éclipsé avant le coup de sifflet final. Un comportement dénoncé par Erik Ten Hag. "Je n'accepte certainement pas cela, avait confirmé le coach de Manchester United à la télévision néerlandaise. Je pense que c'est inacceptable. Pour tout le monde. Nous sommes une équipe et vous devez rester jusqu'à la fin."

D'abord peu désireux de le voir quitter Manchester United, l'entraîneur des Red Devils aurait finalement changé d'avis. Il serait prêt à laisser partir le Portugais, seulement si le club lui trouve un remplaçant cet été.

Déçu de ne pas disputer la Ligue des champions, l’attaquant de 37 ans aurait été aperçu en train de déjeuner seul à la cantine de Carrington, rapporte The Athletic. Sur le terrain, le quintuple Ballon d’or a montré à plusieurs reprises des gestes d’agacement, zappant plusieurs fois de saluer les supporters à la fin du match, ce qui lui a valu un rappel à l’ordre de Steve McClaren, l’adjoint de Ten Hag.

Un mercato au ralenti

Avec seulement trois arrivées (Lisandro Martinez, Tyrell Malacia et Christian Eriksen), les Red Devils multiplient les pistes sans pour autant réaliser des transferts concrets. En plus de l’épineux cas Frenkie De Jong, le club mancunien étudie les options en attaque. The Athletic rapporte qu’Alvaro Morata (29 ans) a été présenté comme une option, tout comme Jamie Vardy, mais Leicester est réticent à laisser partir l’attaquant anglais de 36 ans.

Dans le sens des départs, de nombreux joueurs en fin de contrat ont plié bagage (Pogba, Lingard, Matic, Cavani, Telles, Mata) et d’autres pourraient suivre, à l’image de Marcus Rashford. Sous contrat jusqu'en 2023, l’international anglais est pisté par le PSG mais Manchester fait tout pour le prolonger.

Des joueurs en manque d’envie ou de confiance

Les récentes performances de United mettent en valeur les limites de certains joueurs, notamment Harry Maguire, Bruno Fernandes ou encore David De Gea. Le portier espagnol, fautif sur les deux premiers buts samedi, a reconnu ses erreurs après le naufrage de Brentford.

"J'ai fait perdre trois points à mon équipe. J'ai fait une mauvaise performance. C'était un jour horrible", a-t-il déclaré à la presse anglaise. L'international espagnol a analysé rapidement ses deux erreurs. "Si j'avais arrêté le premier tir, le résultat aurait été différent", a-t-il déclaré à propos du premier but, où sa main pas assez ferme lors d'un arrêt ras du poteau voit la frappe de Josh Dasilva finir au fond des filets. Quant au second, né d'une mauvaise sortie de balle en combinaison avec Eriksen, il a indiqué que "peut-être que je dois mieux lire le jeu et aller plus loin".

Des failles mentales qui ne sont pourtant pas comblées par un préparateur mental. Recruté l’an dernier par Ralf Rangnick, le psychologue du sport Sascha Lense avait accompagné le groupe lors de l’intérim de l’entraîneur allemand, avant de quitter le club dès l’arrivée d’Erik Ten Hag. Ce lundi, le Manchester Evening News rapporte qu’une dispute aurait même éclaté au sein du vestiaire mancunien jeudi dernier.

Ten Hag entre deux eaux

Si son arrivée avait suscité beaucoup d’envie de la part des supporters, Erik Ten Hag vit une situation délicate. Déterminé à redorer le blason de Manchester United, le technicien néerlandais n’hésite pas à être franche avec ses joueurs. S’il a demandé à ses joueurs de “prendre leurs responsabilités”, l’ancien entraîneur de l’Ajax a pris les mesures qui s’imposent pour changer la dynamique. Ce dimanche, les joueurs se sont donc retrouvés au centre d’entraînement pour courir 13,8 kilomètres, soit la distance manquante entre les deux équipes samedi. Les joueurs de Brentford avaient parcouru au total 109,4 kilomètres, contre 95,6 par ceux de Manchester United.

The Athletic rapporte que la détermination de l’entraîneur est intacte, malgré la série de résultats négatifs. Erik Ten Hag a également fait part de ses sentiments à ses joueurs lors de plusieurs réunions à Carrington. Alors que l'ambiance était sombre dimanche, de nombreuses sources représentant les joueurs de United ont déclaré qu'ils avaient été impressionnés par la discipline, l'attention aux détails et la méthodologie du manager depuis son arrivée au club. La réalité, cependant, est que ces traits ne se sont pas traduits par des performances. Les prochaines semaines seront décisives pour les Red Devils, d’autant que le calendrier s’annonce corsé, avec la réception de Liverpool le 22 août. Quelques jours plus tard, le 27, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers joueront sur le terrain de Southampton, avant des affiches contre Leicester et Arsenal.

AS