RMC Sport

Mercato: Casemiro quitte officiellement le Real Madrid pour Manchester United

L’arrivée de Casemiro a été officialisée vendredi soir par Manchester United. Le milieu de terrain brésilien a quitté le Real Madrid après huit saisons auréolées de nombreux succès en Espagne pour s’attaquer à un gros challenge en Premier League.

Sentinelle inamovible et irremplaçable du 4-3-3 madrilène depuis tant d’années avec Toni Kroos et Luka Modric, Casemiro a fait ses adieux au Real Madrid lors du mercato estival. Manchester United a confirmé ce vendredi soir l’arrivée du milieu brésilien de 30 ans.

"Manchester United est heureux d'annoncer que le club a trouvé un accord avec le Real Madrid pour le transfert de Casemiro. Le transfert est soumis à l'accord des modalités personnelles, aux exigences du visa britannique et à une visite médicale", peut-on lire dans le communiqué des Red Devils. Le Real Madrid, de son côté, "tient à exprimer sa gratitude et son affection à Casemiro, un joueur qui fait déjà partie de la légende de ce club".

Le montant du transfert est estimé par la presse espagnole aux alentours de 72 millions d’euros (plus 13 en bonus). C'est, a priori, un contrat de quatre ans avec une année supplémentaire en option que l'international auriverde (63 sélections) doit parapher.

>> Toute l’actualité du mercato en direct

Arrivé dans l’anonymat, parti en légende du Real

Arrivé à Madrid en provenance de Sao Paulo en janvier 2013 à 21 ans, Casemiro a d’abord été recruté par la Castilla sous la forme d’un prêt. Après six mois au sein de la réserve madrilène, la direction espagnole a décidé de le recruter définitivement pour seulement six millions d’euros. Si le milieu a d’abord eu un peu de mal à faire son trou face dans l’ombre de Xabi Alonso cela ne l’a pas empêché de remporter son premier titre continental en 2014, déjà sous les ordres de Carlo Ancelotti, avec la fameuse "Decima" des Merengue.

Après un prêt express à Porto où il a gagné du temps de jeu, le Brésilien y a retrouvé la confiance et gagné en expérience. Revenu à Madrid à l’été 2015, il s’est installé définitivement dans l’entrejeu de l’équipe sous la houlette de Zinedine Zidane. Pendant trois ans, son association avec Kroos et Modric va faire des merveilles et contribuer, au même titre que le trio Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo, au trois sacres consécutifs en Ligue des champions en 2016, 2017 et 2018. Devenu indiscutable et incontournable en club comme en sélection, Casemiro a alors gagné sa place parmi les tous meilleurs milieux de la planète.

>> Le meilleur de la Ligue des champions, c’est sur RMC Sport

Lors de la saison 2021-2022, Casemiro a encore figuré parmi les grands acteurs de l’épopée victorieuse du Real en Ligue des champions et a donc remporté la cinquième C1 de sa désormais riche carrière.

Ajoutez à cela trois sacres en Liga, trois trophées en Supercoupe d’Europe, trois autres à la Coupe du monde des Club ou en Supercoupe d’Espagne pour comprendre l’importance du Brésilien dans l’histoire du club madrilène. C’est simple, Casemiro fait partie de l’une des plus belles générations du Real Madrid. Léger bémol (et encore), certains regretteront de ne l’avoir soulevé la Coupe du Roi qu’à une seule reprise en 2014.

En mission reconquête à Manchester

Malgré ses 18 trophées glanés au Real Madrid, Casemiro ne débarque pas à Manchester pour débute sa préretraite. Bien au contraire. Le Brésilien de 30 ans va avoir la lourde tâche de remettre de l’ordre dans l’équipe d’Erik Ten Hag.

Surtout, le milieu de la Seleçao devra guider les Red Devils vers le sommet de la Premier League après neuf ans de disette en championnat pour les pensionnaires d’Old Trafford.

L’arrivée de Casemiro pourrait également constituer une bonne nouvelle pour Cristiano Ronaldo. Dans le flou à Manchester et toujours candidat au départ, le quintuple lauréat du Ballon d’or ne devrait bouder son plaisir au moment de retrouver un joueur avec lequel il a tout gagné du côté de Madrid.

Sauf que cette fois, le défi s’annonce encore plus compliqué à relever. Mais cela ne devrait pas effrayer Casemiro qui pour le nouveau chapitre de sa carrière a décidé de sortir de son cocon du Real pour s’attaquer à l’Angleterre.

Jean-Guy Lebreton