RMC Sport

La Coupe du monde en direct: l'arbitre de la finale est connu (et ce n'est pas une bonne nouvelle pour Mbappé)

Nestor Pitana - Kylian Mbappé

Nestor Pitana - Kylian Mbappé - AFP

A J-3 avant la finale de la Coupe du monde France-Croatie dimanche à Moscou, suivez en direct toutes les infos, les indiscrétions sur les Bleus mais aussi sur les Croates.

[23h34]

"Les Yeux dans les Bleus": quand la rediffusion vire au fiasco sur C8

Vingt ans après le sacre des Bleus en 1998, C8 avait décidé de rediffuser le célèbre documentaire "Les Yeux dans les Bleus" ce jeudi soir. Mais un problème de synchronisation entre le son et l’image a gâché le plaisir de nombreux téléspectateurs, agacés sur les réseaux sociaux.

>> Tous les détails ici

[23h33]

France-Croatie: le pronostic prudent de Mbappé pour la finale

Dans un entretien accordé au compte officiel de l’équipe de France ce jeudi, Kylian Mbappé a indiqué que ce serait "du 50-50", ou presque, pour la finale de la Coupe du monde entre les Bleus et la Croatie, dimanche à Moscou (17h).

[22h08]

Meunier recadre Mbappé pour son attitude lors de France-Belgique

Thomas Meunier est revenu jeudi sur l’élimination de la Belgique de la Coupe du monde face à l’équipe de France (1-0). Et le latéral du PSG a placé une petite pique à Kylian Mbappé pour son gain de temps en fin de rencontre: "Si des joueurs comme Zidane et le Brésilien Ronaldo sont entrés dans la légende, c’est parce qu’ils jouaient avec fierté et envie. Leur but n’était pas de faire du cinéma."

>> La suite du tacle de Meunier à Mbappé

[19h59]

Nestor Pitana arbitrera la finale France-Croatie

L'arbitre de la finale France-Croatie est connu. La Fifa a désigné l'Argentin Nestor Pitana, un taulier de l'arbitrage qui a déjà dirigé les Bleus lors de cette Coupe du monde. C'était en quarts de finale contre l'Uruguay et ça ne s'était pas vraiment bien passé avec Kylian Mbappé. Accusé par Diego Godin d’avoir simulé après un contact avec Cristian Rodriguez, le Français avait été averti. "Pendant tout le match, il n’a pas arrêté de me parler, 'arrête de faire ci, arrête de faire ça', je crois qu’il avait quelque chose contre moi", avait expliqué Mbappé après la rencontre.

[17h15]

Bleus : six absents de l'entraînement

Les Bleus ont débuté à 16h30 leur entraînement sur la pelouse du stade de Glebovets. Ils ne sont que 17. Giroud, Mbappé, Lloris, Pavard, Varane et Umtiti manquent à l’appel pour l’instant. Ils sont restés en salle. Aucun titulaire ne prend part à l’entraînement collectif. Séance normale pour les remplaçants. Elle est à la carte pour les titulaires. Pogba, Griezmann, Kanté, Matuidi et Hernandez effectuent un footing le long du terrain. Les 6 absents sont à l’intérieur, où ils sont notamment manipulés par les kinésithérapeutes.

AV

[14h44]

Ne pas refaire les erreurs de 2016

C'est le leitmotiv des Bleus qui veulent à tout prix éviter une nouvelle désillusion en finale, deux ans après le but d'Eder à l'Euro. Samuel Umtiti comme Paul Pogba en ont parlé ce jeudi matin à Istra. Et les Bleus veulent éviter les "erreurs" qu'ils ont identifié dans la préparation de la finale 2016. Si Samuel Umtiti n'a pas voulu donner de détails, Paul Pogba a joué franc-jeu: "On le sait, vous le savez tous. A l’Euro, on pensait que c’était déjà fait. La mentalité n’était pas pareille. Je ne vais pas mentir. Quand on a gagné contre l’Allemagne… on pensait que c’était ça la finale en gros. Le Portugal, avec leur parcours, on s’est dit que c’était gagné d’avance". Les Croates sont prévenus, les Bleus ne les prendront pas à la légère. 

[14h26]

Nous sommes le 12 juillet... ces cinq signes qui montrent que l’histoire se répète

>>> C'est là

[14h24]

L'Angleterre reçoit une amende de 60.000 euros pour une histoire de chaussettes

C'est à lire ici

[14h23]

La stat sur les gardiens qui donne les Bleus vainqueurs en finale

>>ELLE EST LA

[14h22]

Balotelli se moque des Anglais après avoir été insulté

Mario Balotelli a profité de l'élimination de l'Angleterre, ce mercredi en demi-finale de la Coupe du monde, pour se moquer sur les réseaux sociaux, après avoir reçu des insultes de supporters des Three Lions.

L'article est à lire par ici

[14h20]

Daniel Riolo :"En finale !"

>>L'édito de Daniel Riolo est là

[14h17]

Un designer a créé un alphabet avec les exagérations de Neymar

C'est à lire ici

[11h32]

C'est la fin de cette conférence de presse, très riche avec Samuel Umtiti et Paul Pogba. On sent des joueurs qui ne veulent surtout pas répéter les erreurs de 2016 et se voir trop beaux avant la finale. Il y a aussi beaucoup de respect pour les joueurs et l'équipe croate.

Prochain rendez-vous cet après-midi avec l'entraînement des Bleus.

[11h30]

Deschamps le coach qui soulevait la coupe il y a 20 ans

Le coach a une étoile, il a un truc que peu de coachs ont. Il a été un grand joueur, un leader, il sait parler aux joueurs. Il sait faire passer ses messages. Il y a deux ans on était plus jeunes, là il nous voit grandir. Le coach va nous laisser un peu plus de liberté, nous parler autrement. Il sait que ses joueurs ont plus de maturité et il n'y a plus besoin de parler. 

[11h27]

On en revient à Mbappé

"Kyky est jeune, tout le monde le sait mais sur le terrain, il n'y a pas de jeune. S'il dit qu'il veut gagner des trophées, c'est pas de la prétention, il veut le faire, il a le talent pour le faire, il a le droit d'avoir des ambitions, il a le talent pour. Il va apprendre, grandir, il est jeun, il va gagner en expérience. Il va encore travailler, je lui parle, je lui donne des conseils, mais il est très mature pour son âge, il comprend des choses que je ne comprenais pas à son âge."

[11h26]

Tonton Pat, c'était un exemple dans le leadership, il a toujours été de bon conseil et je les suis encore.

[11h23]

Sur Varane

"Rapha c'est un patron, il l'a toujours été, il a ça dans le sang. il est très jeune, mais on ne dirait pas. On dirait qu'il est dans le foot depuis 20 ans. Il a tout gagné, il a une étoile en lui, c'est un leader. En 2014, on étaient plus jeunes, on avait pas la même ampleur dans le vestiaire. Il ne pouvait pas faire ça en 2014 mais maintenant il peut le faire. C'est bien pour lui et pour le groupe.

[11h21]

La chance aura un rôle à jouer?

"La chance, tu la créé. Tout peut arriver un penalty à la 2e minute... Mais la chance tu la créé donc je pense pas que la chance aura un grand rôle à jouer. Ca sera pour l'équipe la plus forte, la plus déterminée, la plus organisée." 

[11h20]

Sur la finale de l'Euro

"On pensait que c'était déjà fait. On s'est dit que c'était gagné d'avance après avoir battu l'Allemagne. On ne veut pas faire cette erreur là, on veut aborder ce match différemment" 

[11h19]

Pogba le patron?

"Je sais pas si c'est ça un patron, mais j'ai envie de gagner la coupe. On était content après la demi-finale mais c'est vrai que c'est pas fini, il reste une grande marche. On est tous des patrons, on veut tous gagner. Si je peux aider les joueurs un peu plus jeunes, je le ferais, c'est pour le groupe, ça sera toujours pour le groupe." 

[11h13]

Sur Mbappé

"Il ne m'impressionne pas, je le vois tous les jours. Il va grandir et apprendre de ses erreurs. Ne soyez pas trop durs avec lui même si je sais que vous le serez! Aujourd'hui Kykly sait qu'il doit défendre, aider l'équipe. Et quand on a le ballon, il fait du Kylian, amener des solutions offensives, dribbler, frapper. Défendre ne l'empêchera pas d'apporter offensivement."

[11h10]

Un plan anti-Modric?

"C'est une finale. J'ai toujours appris qu'une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. On ne veut pas laisser une autre équipe remporter la coupe. Les Croates, il n'y a pas que Modric. Même les défenseurs ils sont connus, c'est des grands joueurs. Il y aura un plan pour tout le monde. On a bien regardé le match hier et on va analyser tout ça. Le plus important, c'est la gniaque, la gagne et c'est tout.

[11h09]

Sur le côté multiculturel de l'équipe de France

"Mais c'est ça la France. La France d'aujourd'hui, c'est plein de couleurs. Je suis très heureux d'avoir grandi en France, avec une culture française. C'est comme ça qu'on l'aime et qu'on l'aimera toujours."

[11h08]

Sur France 98

"Une revanche? C'est sur, les Croates, ils ont pas d'étoile, ils en veulent une. Ils ont fait un très beau parcours mais nous aussi. Moi non plus je n'ai pas d'étoile, et j'ai envie d'aller la chercher. Deux équipes, une coupe."

[11h05]

Comment faire pour lutter conte cette étiquette de favoris

"On y pense pas. Les Croates, ils ont fait un match très difficile contre l'Angleterre, ils n'ont rien lâché. Ils ont 90 minutes ne plus, je sais pas si c'est un désavantage pour eux, mis ils seront très déterminés. On garde les message qu'on a reçu au début de la compétition, comme quoi on doutait, on ne jouait pas ensemble."

[11h03]

Sur sa remise en question

"Déjà avec l'âge tu prends en maturité. Jouer une deuxième coupe du monde, c'est pas pareil que la première. On a un groupe, un système où tu peux pas faire comme si tu étais dans ton club. On défend bien ensemble, c'est vraiment un plaisir de défendre. J'ai trouvé l'équilibre avec NG, Blaise, Kyky sur le côté. Juste courir ensemble, jouer ensemble, attaquer ensemble... C'est là où on est le plus fort."

[11h02]

Sur Griezmann

"Grizou c'est déjà un grand. Zidane c'est une légende, une icône du football, Grizou il est en train de faire ça, c'est une personne que tous les Français aiment et sur le terrain il montre aussi que c'est un grand. J'espère de tout coeur qu'il pourra marquer lors de cette finale. Mais si on la gagne déjà il sera content et on sera tous contents."

[11h00]

Quelle leçon de la finale de 2016?

"J'espère vraiment ne pas perdre cette finale. les vacances passées après la finale de 2016, je les ai encore là. Je connais le goût de la défaite en finale et c'est vraiment pas bon. On veut vraiment finir bien et faire péter la France!"

[10h59]

Et voilà déjà Paul Pogba. Première question pour Mohamed Bouhafsi.

[10h56]

Etre favori, c'est un peu casse gueule?

"On a vu dans cette compétition qu'on pouvait être favori et passer à la trappe. on ne va pas se mettre cette pression là. Le coach nous prévient de tout excès de confiance. Il nous fait redescendre sur terre. C'est un des matchs les plus importants de note carrière. on ne peut pas passer à la trappe. On sait très bien qu'il faudra être sérieux sérieux sérieux. 

[10h54]

Les points communs et différences de Modric avec Pogba

"Ce sont des joueurs très différents physiquement, dans le jeu... Modric prend vraiment le jeu à son compte. Techniquement, ils n'ont pas les mêmes points communs. Pour moi ce sont deux phénomènes, les meilleurs joueurs du monde à leur poste."

[10h51]

Sur la ferveur

"On est un peu loin mais on sent que les Français sont avec nous"

[10h49]

Gros sourire quand on lui parle de sa célébration

"C'était quelque chose de travaillé bien sûr! C'était avec certains coéquipiers comme Paul et Antoine, ils aiment me voir faire ça mais je vais pas en dire plus, c'est mieux."

[10h44]

Modric, Rakitic...

"Ce sont des supers joueurs, il ne faudra pas les laisser jouer sinon ça sera trop facile pour eux."

[10h43]

Sur la solidité défensive

"Sur des matchs où on nous attendait, on a su répondre présents. On avait pas joué beaucoup de matchs avec Varane mais on savait qu'en enchaînant les matchs on allait progresser. Pavard et Hernandez, on ne les attendaient pas forcément, mais ils ont su répondre présent.

[10h39]

Umtiti se souvient de ses débuts à côté de Lovren

"C'est un défenseur complet, il a une belle trajectoire."

[10h38]

Umtiti balaye d'un revers de la main les critiques belges. "On ne se souvient que du vainqueur. On est en finale et on veut la remporter."

[10h35]

On parle de Paul Pogba

"Je le connais depuis plusieurs années, ça a toujours été un leader, il a ça en lui. il est très écouté dans le groupe. Son jeu a évolué pendant la compétition. Il a su se remettre en question et il a aidé le groupe à aller de l'avant. Sur le terrain il a fait pas mal d'efforts pour bosser pour le collectif. il a aidé tout le monde. On en avait besoin pour cette compétition et c'est sur ce point là qu'il a vachement progressé. Hors du terrain, il donne des conseils à tout le monde, du plus jeune au plus ancien.

[10h34]

La fraîcheur, un atout?

"Oui, il doivent être fatigués mais quand on joue une finale, la fatigue, on y pense pas trop. Même avec la fatigue, ils seront là, présents et ils vont continuer à courir comme ils le font à tous leurs matchs."

[10h33]

De l'influence de la finale perdue de 2016

"On sait ce qu'on a mal fait et ce qu'on ne doit pas faire pour que ça ne se reproduise pas. Dans ce groupe là, il y a beaucoup de sérieux." On aura pas de détails. 

[10h32]

C'est parti pour la conf avec Samuel Umtiti

"On joue face aux meilleures équipes et face aux meilleurs joueurs du monde. On a su gérer nos derniers matchs face aux très grands joueurs. Ils ont une très belle équipe, à nous d'être sérieux."

[10h17]

Pas vraiment fair-play les Anglais

Alors que tout l'effectif croate s'empile sur un pauvre photographe de l'AFP pour célébrer le but de Mandzukic en prolongation, les Anglais ont... essayé de marquer, croyant utiliser une règle qui n'existe pas. on vous explique tout par ici

[10h15]

Plus de plans sur les supportrices sexy?

C'est une demande de la Fifa aux réalisateurs selon l'lrish Times. La fin d'une longue tradition. Les explications par ici. 

[09h07]

Umtiti et Pogba en conférence de presse

Le héros de la demi-finale face à la Belgique et le milieu de terrain des Bleus seront en conférence de presse à partir 10h30. Une conférence à suivre en direct sur RMC Sport.

[08h23]

Le tweet de la nuit est pour Kimpembe

[08h21]

En vidéo : ambiance de folie en Croatie après la victoire sur l'Angleterre

Des milliers de Croates ont fêté la qualification de leur sélection pour la finale de la Coupe du monde ce mercredi dans les rues de Zagreb. Vingt-ans après leur défaite en demi-finale face aux Bleus, Luka Modric et ses coéquipiers ont fait tomber l'Angleterre (2-1).

La vidéo, c'est par ici

[08h20]

Un photographe, écrasé sous le poids des Croates, fait la photo du Mondial

>>>> Pour voir LA photo du Mondial, cliquez là

[08h19]

France-Croatie: "Thuram, le sujet de discussion des 20 dernières années", admet Dalic

>>L'article à lire, c'est par ici

[08h18]

"Vous nous avez redonné de la fierté"… le sublime hommage de la presse anglaise aux Trois Lions

>>La revue de presse est ici

[08h11]

Bonjour à tous

Voilà, on connait l'adversaire des Bleus pour la finale de la Coupe du monde. Ce sera la Croatie qui a éliminé l'Angleterre en prolongation (2-1).