RMC Sport
en direct

EN DIRECT – Equipe de France: les Bleus pestent contre le but refusé à tort face à la Tunisie

Totalement remaniée, l'équipe de France a mal terminé la première phase de la Coupe du monde 2022, battue par la Tunisie (1-0), mercredi. Il faudre faire beaucoup mieux ce dimanche contre la Pologne en huitième de finale. Toutes les infos et les conférences de presse des champions du monde sont à suivre en direct sur RMC Sport.

Pourquoi Thuram n'a pas joué contre la Tunisie

Le sort l’a finalement privé d'une première titularisation en Coupe du monde. Pour le dernier match de poule de l’équipe de France contre la Tunisie, Marcus Thuram devait débuter le match sur le front de l’attaque. Mais le joueur du Borussia Mönchengladbach était un peu malade. Il s'est notamment plaint de maux de ventre.

>> Plus d'infos ici

Deschamps pas tendre avec Pavard

Pressenti pour débuter contre la Tunisie pour le troisième match des Bleus au Mondial 2022, Benjamin Pavard a finalement pris place sur le banc. Didier Deschamps s'en est expliqué après la rencontre.

"J’ai pris la décision de ne pas le faire jouer. Je ne vais pas entrer dans les détails. J’ai eu plusieurs échanges avec lui. Je considère qu’il n’est pas dans de bonnes dispositions. Alors vous allez me dire : c’est physique ? C’est la tête ? Le premier match ne l’a pas aidé, évidemment. C’est pour ça que j’ai fait un choix différent."

>> A lire ici

Riolo n'imagine pas une défaite contre la Pologne

Daniel Riolo sur le huitième de finale qui opposera la France à la Pologne : "Je n'imagine pas une défaite contre cette équipe qui ne produit rien de rien. Pour moi, c'est du 100% pour la France."

Tout savoir sur la Pologne, adversaire de l’équipe de France en 8e

Les Bleus sont fixés : sur la route d’un troisième titre mondial, les hommes de Didier Deschamps vont devoir passer l’obstacle polonais. Malgré leur défaite contre l’Argentine ce mercredi soir lors de leur troisième match de poule (2-0), les coéquipiers de Robert Lewandowski ont terminé à la deuxième place du groupe C à la faveur d’une meilleure différence de buts que le Mexique. Au Qatar, les Polonais retrouvent la joie d’une phase finale de Coupe du monde pour la première fois depuis… 1986.

>> Tout savoir sur la Pologne

Les Bleus portent réclamation après l'annulation du but de Griezmann

L'équipe de France va contester la grossière erreur d'arbitrage commise par Matthew Conger lors de la défaite contre la Tunisie (0-1). Une réclamation va être portée au sujet de l'annulation à tort du but de l'égalisation d'Antoine Griezmann. Au moment où l'arbitre néo-zélandais a décidé de consulter l'écran de contrôle de l'assistance vidéo (VAR) pour ensuite refuser le but pour un hors-jeu bel et bien existant, le coup d'envoi avait déjà été donné. Or, dans le cas présent, le règlement n'autorise pas de changement de décision après une reprise de jeu.

>> Plus d'infos ici

France-Tunisie: pourquoi l'arbitre n'avait pas le droit d'annuler le but de Griezmann

Le rocambolesque final de France-Tunisie (0-1) est manifestement entaché d'une énorme erreur d'arbitrage. L'arbitre du match ne pouvait plus annuler le but égalisateur d'Antoine Griezmann au moment où il l'a décidé. Et pour cause: il avait relancé le jeu avant de siffler la fin du match. Or, le protocole d'utilisation de l'assistance vidéo (VAR) n'autorise pas de revenir sur une action après une reprise de jeu. Le but aurait donc dû être considéré comme entériné.

>> Plus d'infos ici

Mavuba et la gestion de Mbappé

Un doute sur Mbappé face à la Tunisie

C’est la grande inconnue de la composition d’équipe de ce mercredi (16h) face à la Tunisie: Kylian Mbappé va t-il être titulaire? L’attaquant du PSG veut toujours soigner ses statistiques et pointe à six buts du record de Just Fontaine en coupe du monde.

Mais le numero 10 a une gêne au niveau de la cheville, qui était encore strappée mardi à l’entraînement. L’idée de reposer le co-meilleur buteur de la Coupe du monde (avec trois buts) a traversé l’esprit de Didier Deschamps.

Dans ce cas, Randal Kolo Muani pourrait fêter sa première titularisation et jouer ses premières minutes dans cette competition, à moins que le sélectionneur préfère reconduire Ousmane Demebele. Dans tous les cas il y a très peu de chance de voir Le parisien jouer les 90 minutes. L’équipe de France aura besoin d’un grand Kylian Mbappé à partir des huitièmes de finale ce dimanche. (FH)

Deschamps entretient le flou sur sa composition d'équipe contre la Tunisie

Ce mardi soir, Didier Deschamps n'a pas laissé d'indice lors de la mise en place de veille de match. Cette dernière a bien eu lieu, mais les associations de joueurs ne permettaient pas de dessiner les contours du 11 type de mercredi contre la Tunisie.

Depuis le début de la compétition, c'est la première fois que le sélectionneur brouille les pistes en veille de match. Ce n'est pas vraiment une surprise puisque plus tôt, Deschamps avait sous-entendu que la composition d'équipe ne serait pas connue ce soir.

Compo probable face à la Tunisie:

Mandanda - Pavard, Varane, Konaté, Camavinga - Fofana, Tchouaméni , Griezmann (Guendouzi) - Coman, Thuram, Mbappé

FH

Plus d'informations ici.

Les 24 Bleus présents à l’entraînement

Resté au soin lundi, Alphonse Areola a effectué son retour avec le reste du groupe tricolore lors de la session collective ce mardi à la veille du match contre la Tunisie.

Le gardien de West Ham avait manqué l'entraînement précédent en raison de douleurs lombaires mineures.

Avec LB.

"Mbappé n'a pas d'ego", lance Deschamps

A la question philosophique, "vaut-il mieux préserver le physique ou l'ego de Kylian Mbappé?", Didier Deschamps répond:

"Si je vais par-là, je traduis votre question: son physique va très bien, pourquoi pas le ménager? Apparemment, son problème serait son ego parce que son ego voudrait qu’il joue. Qu’est-ce que vous en savez? Est-ce qu’il veut jouer? Ahah! Vous ne le savez pas, moi je le sais. Kylian n’a pas d’ego. Enfin… Evidemment, il est important et décisif mais je peux vous assurer qu’il s’est toujours inscrit dans un cadre collectif avec cette capacité, de par ce qu’il fait, d’être mis en lumière parce qu’il est décisif."

"Il n’a plus 18 ans, il a de l’expérience. Il a envie de jouer, les 24 joueurs ont envie de jouer le match de demain mais ils ne le commenceront pas tous. Vous pouvez penser, imaginer mais avant de prendre mes décisions, j’ai des données que vous ne pouvez pas avoir. Mes données sont en direct et quand ce sont des données par la bande ou en périphérie, ce n’est pas toujours factuel."

Deschamps assure que Tchouaméni ne sera pas capitaine et entretient le doute sur Lloris

"Aurélien ne sera pas capitaine. Mandanda dans le but? Vous en déduisez ce que vous voulez. Il n'y a pas d'obligation de faire venir le capitaine à chaque fois en conférence de presse. Hugo est disponible et ça rentre dans la réflexion comme pour tous les autres joueurs."

Deschamps sur les capacités de Camavinga en latéral gauche

"Demandez-moi s'il va jouer demain mais je ne vous le dirai. Adrien Rabiot a déjà été utiliosé, Jules Koundé aussi a pu pallié des absences, Eduardo a pu le faire, il a même joué défenseur central dans son historique. Ce sont pas des spécialistes mais il y a des alternatives devant lui."

Deschamps promet de ne pas galvauder

"Le fait d'avoir cette tranquilité, comme le Brésil et le Portugal, ça laisse un peu plus de marge. Ce n'est en aucun cas galvauder ce dernier match. On veut obtenir le meilleur résultat possible, sans obligation de résultat même si la dynamique est importante. Je le considère important et il l'est aussi pour les joueurs."

Deschamps balaie un retour de Benzema

"Vous cherchez des trucs. Ce n'est pas quelque chose qui occupe mon esprit, vous connaissez la situation. J'ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et les délais pour qu'il se rétablisse. Je ne sais pas où vous voulez aller avec votre question. Je m'occupe des 24 joueurs qui sont là même si Kimpembe est venu et que j'ai échangé avec Paul Pogba. Je vous laisse en parler, débattre, imaginer. Je ne vais pas commenter des trucs qui ne concernent pas notre quotidien."

Deschamps sur la Tunisie

"Je les connais bien. Je ne suis pas à la place de Khadri, ils vont jouer la qualification. Cette équipe a de la qualité avec beaucoup de joueurs passés par la Ligue 1. Mes joueurs les connaissent aussi avec un contexte favorable à la Tunisie. Demain, on sera un peu plus à l'extérieur. Il y a cette ferveur, cette passion qui viennent en plus de la qualité de cette équipe et son secteur offensif."

Deschamps tranchera mercredi pour la compo

"On a l'assurance d'être en 8es et de ne pas avoir la nécessité d'aller chercher un point en plus dans l'absolu même si je reste vigilant. C'est un match international face à un adversaire qui joue sa qualification. L'équipe va faire en sorte d'obtenir le meilleur résultat possible. Cette situation me permet d'être dans le gestion. J'ai plus d'éléments que vous sur la situation des joueurs, il y a des discussions pour avoir le ressenti des joueurs. J'ai encore du temps, je prendrai les décisions demain. Il va y avoir des changements. Combien? Vous ne le saurez pas et l'adversaire non plus. Les dernières infos, je les ai 1h30 avant. Tout le groupe est concerné. Les 24 joueurs sont aptes à jouer en tenant compte qu'il y a eu deux matchs en quatre jours."

Deschamps sur les jeunes joueurs

"Je n'aime pas beaucoup parler de moi. A l'époque (lors de la Coupe du monde 1998), on était beaucoup de trentenaires. Il y a des jeunes joueurs en raison de l'absence de certains. Ils n'ont pas cette expérience internationale mais ont les aptitudes pour être au haut niveau. Il suffit de regarder les clubs dans lesquels ils jouent. Dans un groupe, il faut une bonne alchimie avec le même objectif pour l'ensemble."

Deschamps sur Griezmann: "il est bien dans sa tête"

"On a eu deux matchs, vous êtes capables de juger les performances d'Antoine au-delà de ce qu'il fait très bien, dans un rôle qui lui va très bien. Il est en pleine possession de ses capacités athlétiques, il est bien dans sa tête aussi. Il a toujours eu une grande influence dans le jeu avec un volume important qui lui permet d'être présent dans les phases offensives et défensives. Ce n'est pas un sacrifice, il prend autant de plaisir à faire un tacle qu'une passe offensive. Son intelligence permet à l'équipe d'avoir un bon équilibre."

Tchouaméni sur son nouveau hobby: le piano

"Je n'ai jamais fait de piano de ma vie, j'avais appris le son depuis 24h. Il y a une belle vie de groupe, il y a le pole poker, le pole cartes avec uno et un pole musical. On espère pouvoir faire un petit concert avant la fin de la compétition."

Tchouaméni veut jouer face à la Tunisie

"Tous les joueurs veulent jouer. A titre personnel, j'aimerais enchaîner. Aucun joueur ne lui dira qu'il ne veut pas jouer ce match."

Tchouaméni sur sa première Coupe du monde

"On a joué le Danemark en Ligue des nations mais celui en Coupe du monde, avec l'intensité et la tension, ça n'avait rien à voir. On a pu évaluer cette différence. C'est quelque chose d'unique et plein de choses changent."

Tchouaméni, un leader de sa génération

"J'essaie d'emmagasiner un maximum d'expérience. A table, il y a beaucoup de joueurs avec qui j'ai joué en jeunes. Leader de cette génération? Non pas forcément."

Tchouaméni sur son association avec Rabiot

"Ça se passe très bien, une alchimie se crée. On monte en puissance à chaque match. En fonction de ce que le match demande, il peut plus monter. L'entente se passe super bien."

Tchouaméni sur Camavinga en latéral gauche

"Je navais pas forcément vu les aptitudes de Cama en latéral gauche. Mais le coach les a décelés. Le groupe a confiance en lui, il a les qualités pour remplir ce rôle. Il montrera son meilleur visage."

Tchouaméni sur son adversaire préféré en 8es

"Il n'y a pas de préférence. Le plus important, c'est le match de demain pour finir premier de ce groupe. En 8es, il y a les meilleures équipes, tu n'as pas le droit de te cacher. Quoi qu'il arrive tu joues contre des grandes équipes. Mexique, Pologne ou Argentine, on sera prêt."

Tchouaméni sur la vidéo

"C'est un outil important. Le coach fait de la vidéo assez régulièrement, pas tout le temps. On sait qu'on aura une vidéo précise sur l'adversaire avant chaque match et ça arrive qu'il fasse des vidéos indivisulaisés pour certains joueurs."

Tchouaméni connaît bien certains joueurs tunisiens

"La Tunisie est une équipe forte, rugueuse et technique. ils ont de bons joueurs que j'ai affrontés en Ligue 1 comme Bronn, Sliti ou Khazri. Ils auront l'apport de leurs supporters, en nombre au Qatar."

Tchouaméni ne s'inquiète pas du niveau des remplaçants

"La verité de chaque match est différente. Dans le passé, ça c'est peut-être moins bien passé mais les joueurs feront tour pour montrer leur meilleur visage. Je ne me fais pas de souci par rapport à ça."

Tchouaméni sur son rôle de sentinelle

"Il y a une différence entre le poste de sentinelle et de relayeur. Des fois, j'ai envie d'aller vers l'avant mais il faut que je reste en place. C'est un rôle qui me tient à coeur."

Tchouaméni sur la Tunisie

"Une très bonne équipe, ce sera un match rugueux. On se doit, de par notre maillot et notre esprit de compétition de tout donner pour gagner ce match. Il y aura des millions de supporters qui voudront qu'on gagne ce match."

Tchouaméni sur Griezmann

"C'est un très grand joueur, il est primordial dans notre système. Avec Adri (Rabiot) et Antoine, on essaie de compenser ce que chacun fait. Certains sont parfois plus bas pour permettre aux autres de se projeter. On a tous les trois un gros volume de jeu, on peut compenser."

Tchouaméni sur l'importance de Mandanda

"Steve est un ancien dans l'équipe, il a beaucoup de vécu. Il n'hésite pas à donner des conseils avant le match. Il est très important pour notre groupe."

Benzema en vacances à La Réunion

Comme le montrent des images tournées par la presse locale, Karim Benzema est arrivé ce matin à La Réunion. L'attaquant de l'équipe de France, qui a déclaré forfait pour la Coupe du monde 2022 en raison d'une blessure à la cuisse gauche, aurait loué une résidence privée sur l'île de l'océan Indien. Il devrait y rester une semaine. De quoi mettre fin aux rumeurs sur son possible retour à l'entraînement du Real Madrid dans les prochains jours.

De nombreux changements prévus face à la Tunisie

Didier Deschamps devrait effectuer de nombreux changements dans le onze face à la Tunisie, lercredi (16h). Le secteur le plus touché par cette vague sera la défense. Dans le but, Steve Mandanda va jouer son 2e match de coupe du monde. A gauche, Théo Hernandez, seul latéral de métier du groupe, devrait être préservé et céder sa place à Eduardo Camavinga. Benjamin Pavard devrait retrouver son couloir droit à la place de Jules Koundé, sous la menace d'une suspension. Raphaël Varane devrait être maintenu et pourrait être associé à Ibrahima Konaté, voire William Saliba.

Au milieu, Mattéo Guendouzi pourrait jouer ses premières minutes dans cette compétition. Selon L'Equipe, cela pourrait aussi être le cas de Youssouf Fofana. L'hypothèse de faire souffler Antoine Griezmann existe aussi même s'il pourrait enchaîner.

En attaque, Ousmane Dembélé pourrait être préservé. L’appétit de Kylian Mbappé le pousse à vouloir jouer tous les matchs. Il est attendu dans le 11. Il y a moins de certitude pour Olivier Giroud qui pourrait laisser sa place à Marcus Thuram.

La compo probable: Mandanda - Pavard, Varane, Konaté (ou Saliba), Camavinga - Guendouzi, Fofana, Griezmann - Coman, Thuram, Mbappé

Un Néo-Zélandais au sifflet pour Tunisie-France

C'est le Néo-Zélandais Matt Conger qui arbitrera Tunisie-France ce mercredi. L'officiel de 44 ans ne compte qu'un match de Coupe du monde jusque-là, un Nigeria-Islande en 2018.

Il sera assisté de son compatriote Mark Rule et du Tongien Tevita Makasini.

Benzema n'est pas apte pour le moment

Oui, la presse espagnole s’est enflammée ce lundi. Mais selon nos informations, Karim Benzema n’est pas apte pour le moment à rejouer, et donc à potentiellement rejoindre l'équipe de France au Qatar.

L’attaquant va bien reprendre l’entraînement ce jeudi à Madrid, mais loin de ses coéquipiers. La raison: il poursuit sa convalescence, en suivant un protocole de reprise stricte, dix jours après avoir été touché au quadriceps de la cuisse gauche. Un coup dur l’obligeant à mettre un terme à sa Coupe du monde.

Benzema, non remplacé chez les 26 tricolores, reste officiellement inscrit sur la liste des Bleus auprès de la FIFA. Ce qui, selon le règlement, lui offre la possibilité de revenir en sélection. Seul Didier Deschamps peut décider. Mais la chance est infime, presque nulle, à moins de trois semaines de la grande finale du Mondial.

Le "curling-football", ce nouveau jeu qui amuse beaucoup les Bleus

Depuis quelques jours, les Bleus ont mis en place un petit jeu ludique à la fin de leurs séances d’entraînement, en marge de la Coupe du monde 2022. Ce challenge, initié notamment par Antoine Griezmann, s’inspire du curling et se termine parfois par un gage pour le perdant.

>>> On vous dit tout par ici

Une séance dans la bonne humeur

La bonne humeur règne à l’entraînement des Bleus. Une séance de toro a été mise en place. Les deux joueurs au milieu qui n’arrivent pas à toucher le ballon finissent par faire des pompes. Mbappé et Griezmann se sont notamment fait chambrer par leurs coéquipiers. 

La séance se termine par du curling football, sous les yeux de Deschamps. Giroud premier joueur à réussir l’exercice. 

AP

Alphonse Areola absent de l'entraînement

L'entraînement a débuté au stade Jassim-bin-Hamad. Alphonse Areola est absent de la séance. Le portier souffre de douleurs lombaires mineures. Il est ménagé aujourd'hui et est en soins, mais il n'y a aucune inquiétude majeure sur son cas.

L'entraînement des Bleus ce lundi
L'entraînement des Bleus ce lundi © RMC Sport

AP

Le best-of de l'excellent passage de Jules Koundé face à la presse

Veretout conclut cette conf sur la difficulté de défendre pour un milieu à côté d'un joueur excentré

"On parle tactique, le coach parle aux milieux de terrain on sait comment défendre. Sur ce début de compétition, tout le monde fait les efforts, on peut parfois compenser un joueur qui a fait une action. Tout le monde est concentré sur l'aspect défensif et offensif, les onze joueurs sur le terrain sont solidaires les uns des autres."

Veretout: "Il faut faire la part des choses"

"Les critiques ? On essaie de ne pas trop suivre même si on suit quand même. On m'a toujours appris à me servir des critiques pour évoluer répondre présent j'essaye de me servir de cela pour essyer de faire taire les critiques. C'est le jeu, quand t'es un peu moins bien, les critiques tombent. Il faut faire la part des choses, ne pas se prendre la tête avec ça."

L'importance de la présence des familles pour aller au bout

"Sentir la présence des familles, de les savoir avec nous, ça nous encourage, ça nous rebooste pour être meilleurs sur le terrain."

Veretout sur le choix de la chanson "Freed from desire"

"Elle est venue comme ça après la victoire. J'étais dans le vestiaire, je l'ai entendu, après on s'est tous regroupés. Cela montre le groupe qu'on connait et lajoie de vivre qu'il y a dans ce ce groupe-là, on était content de chanter cette chanson-là."

Veretout: "La Tunisie ? Techniquement, c'est très à l'aise"

"Je connais des joueurs de l'équipe tunisienne, techniquement c'est très à l'aise. Ils ont de très bons joueurs, il faudra faire très attention parce qu'ils ont encore une carte à jouer, et pour nous ça reste un match de Coupe du monde. Quand tu endosses le maillot de l'équipe de France tu dois tout donner, on veut finir ce groupe avec une victoire."

Les louanges de Veretout pour Lloris

"Hugo réussit une très grande carrière. Il a toujours été au très haut niveau, c'est un très bon gars, un très bon coéquipier. C'est bien d'avoir un gardien de classe mondiale dans ses cages pour rassurer tout le monde. Hugo, grand respect, quelle carrière !"

Veretout sur les performances majuscules de Griezmann

"Je ne suis pas surpris de ce qu'il est en train de faire. C'est un très grand joueur il est intelligent. Avec l'Atlético il démontre cette capacité à bien défendre je ne suis pas surpris du niveau qu'il affiche, il nous fait énormément de bien. Il est très important dans ce collectif. Il sait comment jouer Antoine, il se déplace très bien quand on a le ballon, il a cette rigueur pour bien défendre."

Veretout, une sélection méritée

"Une surprise ? Je ne pense pas. J'ai fait deux très belles années en Italie. Sur ces derniers mois j'ai montré un très beau visage. Je pense que le sélectionneur l'a vu et c'est pour cela qu'il m'a convoqué."

Veretout: "Steve (Mandanda), c'est un peu le grand frère de tout le monde"

"Steve c'est un peu le grand frère de tout le monde, il a beaucoup d'expérience, il nous parle beaucoup, on essaie de prendre toutes ces paroles en compte. Il est très important dans le groupe, il nous conseille très bien."

Veretout: "Très heureux d'avoir Kylian dans cette effectif"

"On est très heureux d'avoir Kylian dans l'effectif. Il va très vite, il enchaine très vite. Depuis le début du Mondial il est sur trois buts, j'espère que ça va continuer pour lui et pour le bien de l'équipe."

Veretout: "La rigueur, notre force depuis le début de la Coupe du monde"

"C'est le travail au quotidien, ce sont des matches de très haut niveau, qui se jouent sur des détails. Il faut rester concentré du début jusqu'à la fin, ce qu'on fait depuis le début de la Coupe du monde. On est concentré, rigoureux, c'est ce qui fait notre force."

Veretout: "Répondre présent si on fait appel à moi"

"Continuer sur ce que je suis en train de faire, m'améliorer, rester concentré. Et si le coach fait appel à moi, répondre présent, comme l'ont fait adrien et aurélien. Il faut rester concentré et si demain on doit faire appel à moi répondre présent."

"Je n'ai pas la compo de mercredi (sourire). Il attend de moi ce que je suis en train de faire depuis un mois un mois et demi à l'OM, dans cette continuité-là."

Au tour de Jordan Veretout

"La stratégie on ne la connait pas encore. C'est un match important pour eux on sait qu'ils ont besoin d'une victoire pour se qualifier et pour nous c'est un match de Coupe du monde à gagner."

Koundé révèle les desseins tactiques de Deschamps

"Je pense que c'est aussi en fonction de l'adversaire qu'on rencontre. Certains adversaires nous demandent des choses différentes. Je dirais qu'on a tendance à rester bien en bloc peut-être pas très haut mais dès que l'adversaire rentre dans cette zone le coach nous demande d'être agressif de défendre en avançant mais pas en étant très haut dès le départ."

Koundé sur le fait vivre un Mondial aux côtés de son pote Tchouameni

"C'est encore plus spécial de pouvoir le partager avec un proche, un ami. Ce n'est pas forcément quelque chose dont on parlait plus jeune mais forcément au fur et à mesure que chacun franchit les étapes, change de club, ça commence à imrprimer dans nos têtes, ça rend la choses très spéciale. On a tout de suite eu ces similitudes dans notre manière de voir le foot, notre mentalité. On a cette même envie de réussir, c'est ce qui nous lie."

Koundé sur son choix de rejoindre le Barça

"J'ai fait ce choix parce que j'avais envie de gagner de plus grandes choses et ça se passe plutôt bien même si pour l'instant la Ligue des champions est un échec, mais il reste beaucoup de choses à jouer, notamment la Liga, qui reste notre objectif premier."

Averti, Koundé risque une suspension

"Si le coach me met sur le terrain je ferai le maximum, aussi pour éviter de prendre un jaune, ça requiert un peu plus d'attention peut-être, mais ce n'est pas pour ça que je jouerai avec le pied levé si je suis amené à jouer."

Koundé sur les critiques

"Je lis, je regarde, j'écoute, j'aim e bien être informé, la critique fait partie de notre métier. Il faut l'accpter c'est mieux quand elle est constructive mais je le vis bien concernant mes proches évidemment parfois ça peut amener à toucher nos proches plus que nous-mêmes on est plus habitués on prend moins ça à coeur."

Koundé: "Si j'ai un message à faire passer, je n'hésite pas"

"Je me sens bien dans ce groupe, je ne mets pas de statut, peu importe le nombre de sélection. Tout le monde est amené à poouvoir s'epxirmer à être écouté le moment venu. Bien que je sois relativement jeune, j'ai un petit vécu avec les Bleus, si j'ai un message à faire passer, je n'hésite pas."

Koundé: "J'espère m'installer dans cette équipe"

"Match référence, je ne sais pas, il y a eu des hauts et des bas, mais je suis certain d'avoir fait des bons matches. En tant que défenseir, j'ai trouvé que sur certains matches j'avais plutôt bien rempli mon rôle, c'est aussi la perception de chacun, c'est la mienne. Au fur et à m esure j'espère m'installer dans cette équipe et être le plus performant possible."

Koundé: "Je progresse à droite"

"J'ai toujours essayé de faire mon mieux à droite, je n'y suis jamais allé à reculons, je progresse, surtout sur la partie offensive, mais il n'y pas de réticence. A gauche ? C'est encore un autre poste, on verra ce que le coach décide. Je suis amené à jouer à gauche je ferais du mieux possible."

Koundé: "La Tunisie ? Pas un match facile"

"on ne pense pas que le match sera facile, on a regardé la Tunisie, c'est un adversaire difficile à jouer, il a posé des problèmes aux Danois. On ne s'attend pas du tout à un match facile. C'est une équipe cabale de répéter les courses, très intense. On devra matcher cet impact avant de pouvoir exprimer notre jeu. On a quelques joueurs Tunisiens qui évoluent en Ligue 1 mais je ne pense qu'il faille se concentrer sur un joueur en particulier."

Sur la difficulté d'aborder un match sans enjeu comptable

"Nous sommes déjà qualifiés et le coach sera amené à faire des changements mais on va prendre ce match au sérieux. je n'ai aucun doute sur le fait que mentalement tout le monde va dans cette direction. On a tous envie de poursuivre cette dynamique de victoire."

Koundé rend hommage au travail défensif de Dembélé

"Important de savoir quel rôle on va avoir, ça m'a permis de me focaliser sur ça et d'être encore plus relâché. On a joué quelques matches ensemble avec Ousmane sur ce côté droit, je sais quelles sont ses forces et ses faiblesses. Il a été très impressionnant défensivement , j'étais très content d'avoir son soutien défensif, il a été précieux."

Koundé est interrogé sur le nouveau rôle de Griezmann, en réussite dans ce Mondial

"Surpris ? Non, parce que je pense que c'est un joueur qui a une qualité technique qui lui permet de s'en sortir à tous les postes. Il n'a pas l'habitude d'évoluer à ce poste mais je trouve qu'il l'a très bien fait. C'est un joueur qui a les caractéristiques de faire les efforts pour l'équipe et c'est encore plus mis en lumière à ce poste avec certains retours des tacles, ça nécessite des réglages mais il est suffisamment intelligent et le coach a beaucoup discuté avec lui."

Koundé: "Chacun a l'occasion de s'exprimer"

"la vie de groupe est très important, ça se passe très bien. le mix des générations se passe bien tout le monde a l'occasion de pouvoir s'exprimer de donner son point de vue. C'est un vrai plaisir de faire partie de ce groupe et ça joue sur les performances, forcément, quand un groupe s'entend aussi bien à l'extérieur."

Koundé évoque la concurrence avec Pavard

"C'est une concurrence saine, on est amené à discuter, on essaie d'apporter chacun à l'équipe et c'est le coach qui prend les décisions. Ce n'est pas notre poste de prédilection mais c'ets le poste auquel on est amené à jouer on le fait avec un maximum d'envie avec l'idée d'apporter à l'équipe. les axes de progression ? C'est essentiellement sur l'apport offensif. J'ai perdu quelques ballons faciles. C'est aussi communiquer avec mes partenaires."

Koundé est le premier à s'exprimer

Il évoque ses sensations à droite: "Je me sens bien comme l'a dit le coach c'est quelque chose qu'on a évoqué avant la compétition je savais quel allait être mon rôle c'est quelque chose que j'ai accepté j'en suis plutôt content. A titre personnel il y a des choes à améliorer mais je prends confiance à ce poste."

Du temps de jeu pour Veretout contre la Tunisie ?

La qualification étant obtenue, et la première place du groupe quasiment assurée, Didier Deschamps devrait faire tourner contre la Tunisie. Jordan Veretout pourrait se voir offrir du temps de jeu au milieu si le sélectionneur envisage de reposer quelques-uns de ses hommes forts que sont Adrien Rabiot, Aurélien Tchouameni et Adrien Rabiot. Quant à Jules Koundé, il pourrait enchaîner dans le couloir droit de la défense puisqu'il n'avait pas débuté le premier match contre l'Australie (4-1), ne faisant son apparition qu'à une minute du terme de la rencontre.

Koundé et Veretout en conférence de presse

A deux jours du dernier match de poule face à la Tunisie (mercredi à 16h), Jordan Veretout et Jules Koundé, remplaçant et titulaire lors du dernier match, participeront à une conférence de presse à Doha à partir de 14h30.

Nouvelle victoire de l'équipe des "remplaçants", Thuram et Guendouzi buteurs

Dimanche, au lendemain de la victoire contre le Danemark (2-1), les remplaçants ont disputé un deuxième match amical. Après sa victoire 4-0 contre Al-Markhiya mercredi dernier, cette équipe a triomphé cette fois d'Al-Ahli, une autre équipe qatarie, sur le score de 2-1. Marcus Thuram, entré en jeu après l'heure de jeu en remplacement d'Olivier Giroud, a marqué. Mattéo Guendouzi a inscrit le deuxième but sur un penalty, obtenu par Eduardo Camavinga, qui a joué à nouveau en latéral gauche. La partie s'est déroulée sur deux périodes de 25 minutes.

On a maté France-Danemark avec RK

RMC Sport a suivi la victoire de l’équipe de France face au Danemark, samedi à la Coupe du monde2022 (2-1), avec RK et son équipe. Un moment riche en émotions avec le rappeur de Meaux, qui a vibré devant le doublé de Kylian Mbappé. Épisode "Double Contact" collector.

Bonjour à tous

Bienvenue sur RMC Sport poursuivre en direct toutes les dernières infos sur l'équipe de France avant son 3eme match dans le groupe D de la Coupe du monde au Qatar, mercredi face à la Tunisie (16h). Les Bleus sont déjà assurés de disputer les 8emes de finale depuis leur succès face au Danemark (2-1) obtenu samedi grâce à un doublé de Kylian Mbappé. Didier Deschamps a déjà annoncé qu'il fera souffler certains joueurs mais le mystère reste entier sur sa compo d'équipe.

RMC Sport