RMC Sport

Equipe de France: moment historique, Giroud bat le record d'Henry et devient seul meilleur buteur des Bleus

Olivier Giroud a marqué son 52e but en sélection ce dimanche contre la Pologne lors du Mondial 2022 au Qatar. L’attaquant de 36 ans est ainsi devenu l’unique meilleur buteur de l’équipe de France en dépassant Thierry Henry et ses 51 unités.

Tous Gigi! Tous Rourou! Incapable de marquer lors de ses huit dernières apparitions sous le maillot de l’équipe de France, Thierry Henry s’était arrêté à 51 buts en 123 sélections. En marquant ce dimanche contre la Pologne en huitième de finale du Mondial 2022, Olivier Giroud a inscrit son 52e but avec les Bleus et est devenu le seul meilleur buteur tricolore devant l’ancienne star de Monaco et d’Arsenal.

Après l’avoir égalé grâce à son doublé contre l’Australie, Olivier Giroud a donc définitivement effacé Thierry Henry des tablettes lors de la compétition disputée au Qatar cet automne.

Onze ans pour battre le record

Moins précoce que son prédécesseur, Olivier Giroud a attendu d’avoir 25 ans pour débuter sous le maillot de l’équipe de France. Lancé en novembre 2011 contre les Etats-Unis, l’attaquant de l’AC Milan a ensuite patienté jusqu’en février 2012 et sa troisième cape pour marquer son premier but avec les Bleus. Malgré un léger hors-jeu sur la passe de Mathieu Debuchy, l’attaquant a tranquillement ajusté Tim Wiese d’un plat du pied gauche.

Après cette première réalisation, Olivier Giroud en a marqué 31 autres du pied gauche, 14 de la tête et seulement 6 du droit. Surtout, à l’image de son premier pion avec l’équipe tricolore, l’attaquant s’est mué en véritable renard des surfaces avec pas moins de 50 buts marqués depuis l’intérieur de la surface avant celui de ce dimanche, lui aussi inscrit dans la zone de vérité sur un caviar de Kylian Mbappé. Olivier Giroud a donc eu besoin d’un peu plus de onze ans pour battre le record de Thierry Henry qui avait lui-même mis plus de 12 ans chez les Bleus avant de dépasser Michel Platini.

Dix doublés mais un seul triplé

Recordman du nombre de buts marqués sous le maillot flanqué du coq, Olivier Giroud a parfois connu des périodes de disette comme lors de ses dix matchs sans marquer entre juin et juillet 2018. Mais lorsqu’il était en forme, le buteur s’est souvent illustré avec des doublés. Au total, l’ancien de Tours et Montpellier a inscrit 10 doublés parmi ses 52 réalisations en sélection. Le premier face à l’Australie en 2013 et le dernier, toujours face à l’Australie, lors de la Coupe du monde 2022.

Installé par Didier Deschamps à la pointe de l’attaque tricolore pendant la longue absence de Karim Benzema, Olivier Giroud n’a pourtant réussi à signer un triplé qu’à une seule reprise: le 2 juin 2017 en amical face au Paraguay au Roazhon Park.

Giroud porte-bonheur des Bleus et roi des amicaux?

Olivier Giroud buteur, c’est presque à chaque fois synonyme de victoire pour l’équipe de France. Avant ce 52e but, Olivier Giroud avait trouvé le chemin des filets lors de 39 matchs des Bleus pour un bilan de 35 victoires, 2 nuls et 2 défaites.

Maudit lors du Mondial 2018, il n’a pas marqué un seul but malgré le sacre de la France, Olivier Giroud a souvent été critiqué pour son manque de réalisme dans les matchs importants. Et pour cause, il a marqué lors de 28 matchs amicaux. Un nombre auquel il faut aussi ajouter 5 rencontres de Ligue des nations. Mais malgré les critiques, le vétéran a gardé la foi pour finalement retrouver toute son efficacité lors de ce Mondial au Qatar.

Le Top 10 des buteurs des Bleus

1. Olivier Giroud: 52 buts

2. Thierry Henry: 51 buts (en 123 sélections, de 1997 à 2010)

3. Antoine Griezmann: 42 buts

4. Michel Platini: 41 buts (en 72 sélections, de 1976 à 1986)

5. Karim Benzema: 37 buts (en 97 sélections, depuis 2007)

6. David Trezeguet: 34 buts (en 71 sélections, de 1998 à 2008)

7. Zinédine Zidane: 31 buts (en 108 sélections, de 1994 à 2006)

8. Just Fontaine: 30 buts (en 21 sélections, de 1953 à 1960)

et Jean-Pierre Papin: 30 buts (en 54 sélections, de 1986 à 1994)

10. Kylian Mbappé: 29 buts.

Jean-Guy Lebreton