RMC Sport

Mercato: un an après le départ de Messi, le Barça n'a toujours pas tourné la page

Ce 5 août célèbre le premier "anniversaire" du départ de Lionel Messi du FC Barcelone, dans un communiqué lapidaire qui mettait fin à tout espoir de prolongation de la Pulga en Catalogne. Un an après, le Barça songe toujours à son retour, lui qui est sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2023.

C'était il y a un an. Il était 19h33, le jeudi 5 août 2021, lorsque le FC Barcelone publiait un communiqué intitulé "Leo Messi ne restera pas lié au FC Barcelone". 21 ans après son arrivée à Barcelone et dix-sept ans après ses débuts officiels sous le maillot blaugrana, les chemins de l'Argentin Leo Messi et du Barça se séparaient alors brutalement.

Une séparation malgré un accord de prolongation

La veille pourtant, les médias espagnols étaient unanimes : tout était en place pour que La Pulga prolonge son contrat et reste lié au club qu'il avait rejoint, depuis sa ville natale de Rosario, à l'âge de 13 ans. Les deux parties étaient parvenues à un accord après l'arrivée de Joan Laporta à la présidence du FC Barcelone, qui avait fait de la prolongation de Lionel Messi un argument de campagne, un an après l'affaire du burofax.

Début août, un accord pour cinq ans avait été annoncé, avec l'idée qu'il soit joueur les deux premières années et différe le paiement de son salaire pour entrer dans les clous du salary-cap fixé par la Liga. Mais c'était sans compter sur le péril financier vécu alors par le club, qui découvrait les dettes laissées par la précédente direction. Le 5 août donc, la décision est prise d'acter le départ de Messi "malgré un accord (...) qui ne peut être formalisé en raison d'obstacles économiques et structurels dans la LaLiga espagnole".

"J'ai fait tout ce que je pouvais pour rester"

Cette note mettait fin à son passage en Catalogne, marqué par ses innombrables records (672 buts et six Ballons d'Or) et les 35 titres qu'il a remportés sous le maillot blaugrana (dix Liga, sept Coupes du Roi, huit Supercoupes d'Espagne, quatre Ligues des Champions, trois Supercoupes d'Europe et trois Coupes du monde des clubs). L'attaquant argentin était arrivé enfant et est parti à l'âge de 34 ans, père de trois fils (Thiago, Mateo et Ciro) nés et élevés à Barcelone.

Trois jours après ce tremblement de terre, Lionel Messi était apparu à l'Auditori 1899 du Camp Nou pour faire ses adieux, en larmes. L'Argentin y avait donné sa version des faits et avait lancé quelques reproches à Joan Laporta. "Je ne sais pas si le club l'a fait, mais il est clair pour moi que j'ai fait tout ce que je pouvais pour rester. Tout était arrangé. J'ai réduit mon salaire de 50 %. Le reste est un mensonge. Et après cela, personne ne m'a demandé autre chose", avait-il déclaré sous le choc.

En larmes, et après un salut glacial avec le président, Leo Messi avait avoué que ses adieux au club de sa vie, il ne les aurait "jamais imaginés comme ça". "J'aurais aimé le faire avec les gens, sur le terrain, avec une dernière ovation", avait-il ajouté.

Une relation compliquée entre Messi et Laporta, qui souhaite son retour

Le 10 août suivant, le PSG annonçait l'arrivée de Lionel Messi jusqu'en 2023. Depuis lors, l'Argentin et son ancien président se sont échangés quelques mots via médias interposés. Le plus frappant étant lorsque Laporta a déclaré en octobre dernier qu'il avait "espéré que Leo dise à la dernière minute qu'il jouerait gratuitement". Ce dernier ayant répondu en novembre que "rien ne m'a jamais été demandé" tout en réitérant qu'il aimerait un jour revenir au Barça "quoi qu'il en coûte".

Il y a quelques jours, pendant la tournée américaine du Barça Laporta a confié à ESPN qu'il avait "une dette morale" avec Messi et qu'il souhaitait pour lui "une fin de carrière avec le maillot du Barça, applaudi sur tous les terrains". Un souhait qu'il n'a depuis cessé de répéter, parlant du retour de Messi au Camp Nou comme "quelque chose auquel j'aspire et dont je me sens responsable". "Je pense que nous ferons de cette ambition une réalité, c'est notre intention", a insisté le président du club.

"Je pense qu'il mérite une seconde chance"

Un discours approuvé par l'entraîneur et ami de Lionel Messi, Xavi. En conférence de presse avant le match contre les New York Red Bulls il avait notamment dit : "J'aurais aimé que le temps de Messi au Barça ne soit pas terminé. Je pense qu'il mérite une seconde chance. Je le souhaite. Si la question est de savoir si j'aimerais qu'il revienne? La réponse est oui."

L'ancien numéro 10 du Barça est sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2023 et le club parisien souhaite le prolonger selon nos informations. Pour autant en Catalogne, on assure que son arrivée libre l'été prochain est plus qu'une hypothèse et que les dirigeants blaugranas travailleraient déjà pour son retour. Leo Messi devrait prendre une décision après la Coupe du monde.

Anna Carreau