RMC Sport

Patrick Sébastien, causerie, bain de mousse habillé… des images inédites du Grand Chelem du XV de France

La Fédération française de rugby a dévoilé ce mercredi une vidéo en immersion au sein de la préparation du XV de France, dans le cadre du match du Tournoi des VI Nations gagné contre l’Angleterre (25-13). L’occasion de voir Fabien Galthié se déhancher avec Patrick Sébastien ou une grosse prise de parole des leaders Gaël Fickou et Antoine Dupont lors du crunch.

Après douze années de disette et d’une interminable attente, le XV de France a redonné le sourire à ses supporters en réalisant un fabuleux Grand Chelem lors du Tournoi des VI Nations 2022. Une victoire finale dans la compétition sublimée par le gros succès contre l’Angleterre (25-13) lors du dernier match.

Après plusieurs heures de festivités et alors que le public tricolore n’est toujours pas redescendu de son petit nuage, la FFR a mis en ligne ce mercredi le petit film tourné au sein de l’équipe entraînée par Fabien Galthié pendant la préparation du crunch.

Patrick Sébastien apprend sa chorégraphie à Galthié

Depuis le début de son mandat à la tête de l’équipe de France, Fabien Galthié a multiplié les initiatives autour des Bleus afin d’étendre leur horizon et de développer la vue du groupe. A l’image d’Emmanuel Macron ou d’un mini-stage avec la Légion étrangère, les invités de prestige ont pris la parole devant les joueurs pour leur présenter leur parcours. Cette semaine, les coéquipiers de Romain Ntamack ont ainsi reçu la visite du chanteur Jean-Louis Aubert qui a chanté, guitare à la main, quelques-uns de ses succès musicaux.

Mais Fabien Galthié a également dû donner de sa personne lors de la visite de Patrick Sébastien. Grand amateur de rugby et notamment propriétaire du club de Brive, l’animateur et véritable showman a prononcé un petit discours pour motiver les Bleus. Non sans oublier d’apprendre au sélectionneur quelques pas de danse de la chorégraphie sur son titre Pourvu que cela dure (autour de la deuxième minute de la vidéo). Si Fabien Galthié s’est prêté tant bien que mal à l’exercice, sous le regard amusé de ses joueurs, certains internationaux semblaient mieux maîtriser le morceau.

"Il faut qu’ils agonisent les 20 premières minutes", la grosse causerie de Galthié

Après la semaine de préparation, le film en immersion diffusé par la FFR a mis en lumière les images du vestiaire tricolore lors du duel contre l’Angleterre au Stade de France. Impatient d’en découdre avec le meilleur ennemi du rugby français, Fabien Galthié a su galvaniser ses joueurs lors de sa causerie d’avant-match.

"Les 20 premières minutes il faut que cela soit irrespirable. Je vous demande juste ça, les 20 premières minutes, a demandé le sélectionneur à quelques minutes du coup d’envoi. Après on verra mais les 20 premières minutes, il faut que cela soit irrespirable. Il faut qu’ils agonisent les 20 premières minutes. Le reste on verra. Les premiers partout pendant les 20 premières minutes, les collisions gagnées, les doubles plaquages…les ballons en l’air, ils sont pour nous. Les ballons au sol, ils sont pour nous. […] Pendant les 20 premières minutes, ils ne respirent pas."

Les mots forts de Fickou et Dupont

Après le sélectionneur, les tauliers du XV de France ont aussi pris la parole devant le reste du groupe. Propulsé capitaine en l’absence de Charles Ollivon, Antoine Dupont a bien pris le relais. Idem pour Gaël Fickou, capitaine de la défense tricolore si imperméable pendant ce Tournoi des VI Nations.

"Pas de regret, on donne tout, a notamment lâché le centre du Racing et des Bleus. On ne se ment pas à nous même, on joue avec la passion ce soir les gars. On joue pour nous, pour notre public. Cela fait 12 ans!" Avant de voir le demi de mêlée se montrer encore plus clair avec ses partenaires: "Plein le c** de tous ans dire bravo aux autres et on est deuxième, a balancé Antoine Dupont. Cette année c’est pour nous."

Un bain de mousse tout habillé pour Penaud

Pendant la mi-temps, le capitaine tricolore a gardé le leadership et recadré l’équipe pour rester devant au tableau d’affichage et ne rien céder aux Anglais. Et la recette a finalement porté ses fruits. Après 80 minutes d’une bataille intense, les Bleus ont battu le XV de la Rose et ont dignement célébré leur succès. Après quelques images avec le public et leurs proches, certains joueurs ont même pris un bain de mousse dans les vestiaires.

Si plusieurs avants y sont allés dans la tenue adéquate, celle d'Adam, Damian Penaud s’est un peu fait forcer la main pour se tremper en costume. Aucune image en revanche sur les festivités d’après-match sur une péniche lorsque les Bleus ont fait une telle fête qu’on a bien cru qu’ils avaient fait tomber le trophée des VI Nations dans la Seine. Un trophée finalement sain et sauf que le XV de France tentera de conserver en 2023. Tout autant que leur belle cohésion d’équipe qu'il faudra garder jusqu'au Mondial 2023 en France.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport