RMC Sport

Nice: Christophe Galtier est-il le meilleur coach français actuel?

Arrivé à Nice à l’intersaison, Christophe Galtier a guidé le club azuréen en finale de Coupe de France et continue de lutter pour le podium en Ligue 1. Des performances qui poussent à s’interroger sur la place de l’entraîneur parmi les techniciens français du moment.

La "Galette" du roi. Troisième de Ligue 1 à un point de la deuxième place détenue par l’OM, l’OGC Nice connait une fantastique saison 2021-2022. Un parcours sublimé par la qualification, mardi contre Versailles (2-0), pour la finale de la Coupe de France.

Dirigé avec talent par Christophe Galtier, le groupe azuréen impressionne et semble même capable de tenir tête aux plus grands clubs de l’élite. Une prouesse pas si exceptionnelle que cela pour le technicien qui fait déjà partie des meilleurs entraîneurs français depuis quelques années.

Des performances incroyables en France

L’arrivée du Qatar au PSG en 2011 a provoqué un immense bouleversement au sein du football français. En bientôt onze ans, le club francilien n’a laissé passer le titre de champion de France qu’à trois reprises. Si les performances de Montpellier, la première saison de QSI à Paris, puis de Monaco en 2017 ont été marquées par des campagnes fabuleuses de certains joueurs, le titre acquis par le LOSC en 2021 porte clairement la patte de Christophe Galtier.

Après un passage réussi avec brio à Saint-Etienne entre 2009 et 2017, avec au passage plusieurs qualifications européennes et le premier titre des Verts en 31 ans avec la Coupe de la Ligue 2013, Christophe Galtier a pris la suite de Marcelo Bielsa en décembre 2017. Arrivé chez des Dogues en perdition suite au départ du "Loco", le technicien de 55 ans leur a offert un quatrième sacre en championnat, devant le PSG. Et malgré un effectif souvent remodelé pendant son passage à Lille, il a su tirer le meilleur de son groupe.

Recruté l’été dernier par Nice pour faire franchir un cap aux Aiglons, "Galette" a aidé l’équipe azuréenne à se mêler à la lutte pour le podium et une qualification pour la prochaine Ligue des champions. 25 ans après le dernier sacre en Coupe de France, Nice va tenter de s’imposer dans la doyenne des compétitions de la FFF.

"Ce qu’il arrive à faire faire à ses équipes... Quand on parle d’un coach, on parle de tactique et aussi de mental ou de tout ce qu’il arrive à transmettre à ses joueurs, s’est enthousiasmé Florent Gautreau ce mardi dans l’After Foot sur RMC. Il les fait progresser individuellement, il les fait surperformer car ensuite on les voit descendre d’un cran quand Galtier n’est plus là. Avec Saint-Étienne il prend la Coupe de la Ligue. Avec Lille il est champion à l’époque du PSG […] Là il amène Nice à portée du podium pour sa première saison et les emmène en finale de Coupe de France. Il est tellement organisé et méthodique qu’il avance comme cela car il n’a pas encore l’effectif dont il pourrait rêver. Mais c’est remarquable."

Une tactique parfois jugée trop défensive

Pour sa troisième expérience à la tête d’un club de Ligue 1, Christophe Galtier continue donc de s’illustrer en terme de résultats et de statistiques. Troisième de Ligue 1 cette saison, à seulement un point de l’OM, Nice possède la meilleure défense de France avec 21 buts encaissés en 26 rencontres. Mais avec 37 buts marqués, les Aiglons ne pointent qu’au septième rang au niveau offensif. Idem lors de la campagne 2020-2021 avec le LOSC de Christophe Galtier qui a été sacré champion avec 23 buts pris (meilleure défense de l’élite) pour 64 buts inscrits (quatrième meilleure attaque).

Malgré un schéma à deux attaquants qu’il s’évertue à installer dans les clubs où il travaille depuis bientôt cinq ans, l’ancien joueur formé à l’OM n’oublie pas qu’il a été défenseur. Le style défensif de ses équipes et une maîtrise exceptionnelle du contre ont parfois valu à l’ex-Minot de sérieuses critiques sur son fond de jeu. Récemment, le non-jeu proposé lors du choc de Coupe de France face au PSG a beaucoup fait parler. Si le club azuréen a éliminé les Franciliens au bout des tirs au but (0-0, 6 tab à 5), le football pratiqué a laissé à désirer. C’est l’un des reproches souvent fait au coach de 55 ans, son équipe ne propose pas grand-chose dans les gros matchs.

"Je suis toujours triste de voir que l’équipe qui se qualifie est celle qui insulte le jeu, avait notamment déploré Daniel Riolo sur RMC après la qualification contre Paris début février. Je veux toujours que l’équipe qui joue de cette façon soit punie."

Malgré les critiques, Christophe Galtier est resté droit dans ses crampons: "Les remarques font partie du métier, avait même réagi le technicien face à la presse. Le plus souvent; elles sont constructives."

Et puis, tant que les résultats sont là, difficile d’en vouloir à l’entraîneur s’il garde la recette qui lui réussit si bien. A titre de comparaison, José Mourinho a remporté la Ligue des champions à deux reprises avec des équipes réputées pour leur style défensif... et c’est même devenu une marque de fabrique du Portugais.

Dans le top 3 français avec Deschamps et Zidane?

A l’image de Julien Stéphan, vainqueur de la Coupe de France avec Rennes face au PSG en 2019, rares sont les coachs français qui sont parvenus à garnir leur palmarès ces dernières saisons. Thierry Laurey y est parvenu avec Strasbourg, aussi en 2019, lors de la dernière Coupe de la Ligue et Jocelyn Gourvennec aussi, lors du dernier Trophée des champions. Mais aucun entraîneur français n’a réussi à remporter plusieurs titres sur la scène nationale ces dernières années depuis le départ de Laurent Blanc du PSG en 2016. Personne à part Christophe Galtier (avec l’ASSE et Lille et peut-être bientôt avec Nice).

Au niveau européen, seul Zinedine Zidane a fait aussi bien sur le banc du Real Madrid avec trois sacres consécutifs en Ligue des champions et deux titres en Liga. Mais "Zizou" Se trouve actuellement sans club et attend toujours un nouveau défi. Une situation contractuelle qui pourrait presque situer Christophe Galtier à un niveau équivalent à celui de l’ancien meneur de jeu des Bleus.

Le sélectionneur tricolore Didier Deschamps et son adjoint Guy Stéphan, le 8 novembre 2021
Le sélectionneur tricolore Didier Deschamps et son adjoint Guy Stéphan, le 8 novembre 2021 © Icon Sport

Enfin, un seul technicien français semble pour le moment encore un cran au-dessus des deux autres: Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France a mené son groupe à la victoire lors de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Si l’Euro 2021 et l’élimination dès les huitièmes de finale ont brièvement remis son avenir en doute, "DD" a rapidement mis tout le monde d’accord en bouclant la qualification pour le Mondial 2022 et avec le sacre en Ligue des nations. La donne pourrait encore changer avec le parcours de la sélection tricolore au Qatar à l’automne prochain.

Galtier rêve d’un avenir en Bleu

International chez les Espoirs à six reprises pendant sa carrière de joueur, Christophe Galtier n’a ensuite jamais porté le maillot des Bleus. Mais fort de ses belles performances en Ligue 1, l’entraîneur pourrait logiquement figurer parmi les candidats crédibles pour succéder à Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France.

"L'équipe de France, je pense que c'est ce qui se fait de plus beau pour un entraîneur, a estimé l’entraîneur du Gym fin janvier. Entraîner son pays, son équipe nationale, cela doit être quelque chose d'excitant, de passionnant, difficile. Gamin ou même jeune entraîneur-adjoint, je me suis toujours dit: tiens, cela doit être beau d'être l'entraîneur de l'équipe de son pays. Est-ce que je suis capable de tenir ce poste-là? Je ne sais pas. Je n'ai pas l'expérience, à l'inverse d'un Didier (Deschamps), à l'inverse d'un Laurent (Blanc) précédemment."

Et Christophe Galtier de préciser au sujet d’un passage par Clairefontaine dans un futur plus ou moins proche: "Je pense que le futur sélectionneur - le plus tard possible pour Didier - sera Zizou. L'équipe de France doit lui revenir s'il le veut. C'est un rêve incroyable, mais j'ai le droit de rêver!"

Son récent parcours avec Lille ou même avec Nice place nécessairement Christophe Galtier parmi les candidats non-officiels auxquels la FFF va devoir penser pour l’après-Deschamps. Et si l’option Zidane venait à prendre du plomb dans l’aile en raison d’une autre offre pour le champion du monde 1998, notamment au PSG ou à Manchester United, "Galette" pourrait même se trouver tout en haut de la liste des dirigeants de la Fédération.

Pour Eric Di Meco, l’ancien coach de Lille a toutes les qualités pour s’imposer à Clairefontaine. Et pourquoi pas très rapidement. "Quand tu as la carrière de Christophe, c’est légitime d’avoir ça dans un coin de la tête, a même estimé le consultant RMC Sport fin janvier dans l’émission Rothen s’enflamme sur RMC. En se positionnant comme ça, il peut se placer comme le troisième homme. D’ailleurs, c’est le troisième homme naturel d’après moi. Imaginons que Zidane aille au PSG à la fin de la saison et que pour Deschamps, ça tourne mal à la Coupe du monde 2022… Tu prends qui derrière?" L’option Galtier ne souffrirait d’aucun manque de légitimité.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport